Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 mars 2016 - 14:23

« Ma plus grande victoire en carrière » — Steve Bossé

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

L'ancien bagarreur numéro un de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) et athlète d'arts martiaux mixtes, Steve Bossé, n'a pas peur d'affirmer que sa victoire de samedi dernier contre James Te Huna par KO à 52 secondes du premier round est assurément sa plus grande victoire en carrière.

Le sportif a signé sa première victoire dans l'octogone de l'Ultimate Fighting Championship (UFC) en deux duels. Ce dernier, qui avait perdu son premier affrontement par KO en un peu moins de 30 secondes, voulait prouver qu'il avait sa place parmi l'élite de son sport. « Je devais revenir fort. Si je l'échappais, je crois qu'on m'aurait coupé. Je suis un sportif qui est fier et je voulais prouver à tout le monde que je pouvais être dans cette cage. Je ne voulais pas donner d'arguments supplémentaires à ceux qui m'ont dénigré », affirme l'ancien numéro 29.

Bossé mentionne que la qualité de son camp d'entraînement de même que sa préparation physique et mentale ont joué pour beaucoup dans le résultat. Le type d'adversaires qu'il avait devant lui a également aidé, car Te Huna est un combattant qui aime se battre debout comme lui. « Le challenge était important, malgré ses dernières défaites. Il avait affronté de grosses pointures dans l'organisation telle que Mauricio Rua et Alexander Gustafsson. Je suis vraiment content de la façon dont j'ai répondu à la pression que j'avais sur les épaules. C'est ma plus grande victoire en carrière », déclare le colosse qui évolue chez les 205 livres.

Depuis sa victoire, le pugiliste a reçu plusieurs centaines de messages de félicitations et se dit impressionné par l'amour que le public québécois lui témoigne. « Les gens ont toujours été derrière moi, que ce soit les amateurs de la LNAH ou de sports de combats, sans oublier ma famille et mes amis. J'ai un support exceptionnel de tout le monde. Je reste humble dans tout ça en tentant de répondre à tous les gens qui m'écrivent. Ils font partie du succès eux aussi et je suis très reconnaissant d'être aussi aimé. Je suis chanceux », mentionne Bossé.

La fierté de Saint-Jean-sur-Richelieu a obtenu une offre de l'organisation de Dana White hier pour se battre à Ottawa le 18 juin prochain contre un bagarreur classé dans le top 20 de la catégorie. « Je dois étudier l'offre avec mon équipe, mais je sens bien, je n'ai pas de blessure et je suis prêt pour un nouveau défi », souligne-t-il en ajoutant qu'il sera de retour au gym dans une semaine.

Steve Bossé a beau avoir 34 ans, l'homme raconte qu'il est encore passionné par son sport et que si tout va bien il croit pouvoir continuer jusqu'à l'âge de 40 ans. « Si la passion est là et que mon corps me le permet, rien ne pourra m'arrêter », conclut « The Boss ».

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.