Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 mars 2016 - 18:05 | Mis à jour : 18:10

Quatre joueurs élites de curling prodiguent des conseils lors du Festival de curling de Saint-Honoré

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La deuxième édition du Festival de curling de Saint-Honoré-de-Shenley a accueilli quatre joueurs élites samedi dernier lors du tournoi corporatif.

Deux des membres de l’équipe finaliste du Championnat du monde de curling en 2006, François Roberge et Éric Sylvain, le médaillé d’or au Championnat canadien de la discipline en 2003, Michel Blais, ainsi que la médaillée d’or aux Jeux du Canada junior en 2003, ont donné des conseils aux joueurs présents en plus de disputer une partie.

Tournoi corporatif

Un total de 13 équipes issues du milieu entrepreneurial a participé à la compétition divisée en quatre catégories, soit « très chanceuse », « chanceuse », « malchanceuse » et « très malchanceuse ».

Lors de la finale « très chanceuse », les représentants de Construction Dany Lacasse, de Saint-Honoré, ont vaincu leurs adversaires. Cette victoire leur permettra de jouer contre l’équipe championne des Jeux du Québec dans la catégorie juvénile formée de Dylan Lirat, Nathanaël Bussières, Charles Laferrière et Samuel Roberge. La joute amicale aura lieu le 3 avril prochain à partir de 11 h 45.

Le « Défi des élus »

De plus, plusieurs élus de la région, dont des représentants de Saint-Georges, de Saint-Martin, de Saint-Honoré, de Saint-Côme et de Saint-Benoît, ont confirmé leur présence au « Défi des élus » qui aura lieu ce mercredi 30 mars dès 19 h.

Semaine de démonstration

Tout au long de la semaine, il est possible de se rendre à l’aréna de Saint-Honoré pour découvrir le curling, et ce, gratuitement.

Pour plus d’informations, téléphonez au 418-485-6303 ou écrivez un courriel en cliquant ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.