Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mai 2016 - 11:08 | Mis à jour : 11:23

« Je suis très fier de ma performance dans le ring » — François Houle

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Dorénavant, on devra ajouter le titre de boxeur au conférencier et motivateur, François Houle. Ce dernier est monté dans un ring de boxe pour y disputer une exhibition samedi dernier à Saint-Isidore contre Louis-David Couture.

Le Georgien a ainsi réalisé son rêve de faire un combat, et ce, malgré le fait qu'il lui manque un bras. L'homme de 32 ans a ainsi relevé le défi que lui avait lancé son ami Sébastien Boutin il y a quatre ans. 

Houle a trimé dur pour atteindre son objectif. Il a tout d'abord dû se trouver un adversaire et s'entraîner sérieusement sous un régime strict au cours duquel le Beauceron a perdu 48 livres, passant de 216 livres le 1er janvier dernier à 168 livres le jour du combat. Ensuite, François qui a travaillé solidement ses combinaisons avec des impacts à la tête a dû changer son plan de match peu de temps avant le combat alors que la fédération a interdit les coups au visage et autorisé seulement les coups au corps par question de sécurité.

Ce sont tous ces petits problèmes qui rendent la réussite de l'homme encore plus heureux de sa soirée de travail. « J'ai vécu pleinement l'expérience. J'ai eu un bon stress au début et j'étais très concentré avant le combat. J'ai eu des papillons dans le ventre pour la première fois de ma vie. Je crois que ma préparation n'aurait pas pu être meilleure. Je retiens seulement du positif de l'événement », affirme-t-il. Il ajoute que de faire un combat amateur a été plus difficile qu'il aurait pu le penser, mais qu'il ne pouvait pas espérer mieux. « Je suis très fier de ma performance dans le ring », dit Houle qui souligne qu'il veut continuer de s'améliorer.

Son entraîneur, Éric Gosselin, a versé quelques larmes de fierté envers son protégé. « C'est tellement quelqu'un de bien et quelqu'un qui a toujours voulu réussir, un homme déterminé. Je suis fier de François et c'était très intense émotionnellement comme soirée », affirme-t-il.

Lorsque le combat a été terminé, les deux pugilistes ont reçu une chaleureuse main d'applaudissements et François Houle ne cache pas que ses émotions ont pris le dessus. « Je suis quelqu'un qui ne cache pas ses sentiments et je m'en doutais que ce serait très émotif pour moi. L'accueil des gens après le combat était tellement génial que les larmes ont coulé toutes seules. Nous avons en plus reçu le trophée du combat de la soirée, c'était tout simplement magique, car je ne m'y attendais pas. C'est une belle récompense », déclare Houle.

Celui qu'on surnomme « The tank » a multiplié les poignées de main et les photos à la fin de son duel. Les gens ont voulu partager cet événement marquant de sa vie avec lui. Les personnes qui ont toujours appuyé François dans cette aventure étaient présentes lors de la soirée et ce dernier était heureux de les voir au gala de boxe. 

Il tient à remercier personnellement son entraîneur Éric Gosselin et toute l'équipe du Studio Santé Gym, son adversaire Louis-David Couture, Junior Laverdière du Club de boxe Aly de Sainte-Marie qui a organisé le gala, Lya Jolicoeur qui s'est occupée de son entraînement en natation, sa mère Louise Lambert et son frère Sylvain Houle, sans oublier sa copine Érika. « Merci à tout le monde qui m'a appuyé du début jusqu'à la fin. Ma blonde (Érika) a été superbe, car je n'ai pas été toujours facile dans les derniers mois avec les entraînements et la diète et malgré tout elle a toujours été présente à 110 % pour moi. Je tiens à dire que je l'aime de tout mon coeur », conclut le sympathique motivateur.

Les deux combattants remonteront dans le ring le 4 juin prochain à l'aréna de Saint-Côme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.