Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mai 2016 - 13:59

« Je suis en train de me reconstruire en tant qu'athlète » — Julie Labonté

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 1

L'athlète Julie Labonté a connu une dernière année plutôt difficile sur le terrain après avoir été impliquée bien malgré elle dans une histoire de scandale sexuel liant sa meilleure amie à celui qui était son entraîneur à l'époque, Craig Carter. Toutefois, celle-ci est de retour sur le droit chemin et vise une participation aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro cet été.

« J'avais tout à l'époque, la bourse d'études, de bons résultats sur le terrain et je suis passée à zéro avec toute cette histoire. J'ai été brûlée psychologiquement et je crois avoir fait une dépression », affirme la lanceuse du poids.

Elle raconte qu'elle a réussi à sortir de cette dure épreuve en parlant avec l'avocate de la victime l'automne dernier. Julie a raconté comment elle a vécu l'histoire et comment elle se sentait. Elle est également revenue s'entraîner en Arizona pour pouvoir faire face à l'histoire et ainsi se rappeler les bons comme les mauvais souvenirs. « Je crois que le déclic a commencé lors de la discussion avec l'avocate et j'ai réussi à m'en sortir en prenant la décision de ne pas quitter un endroit où j'ai eu de bons moments à cause de cette histoire », déclare Labonté.

Regard vers l'avenir

La sportive de Saint-Justine s'est dite heureuse de voir que la communauté de sa ville l'a supporté du début jusqu'à la fin en amassant plus de 22 000 $ pour elle. « J'avais perdu mes brevets annuels de financement fédéral et provincial d'une valeur de 24 000 $. Si ces gens n'avaient pas été là, je ne sais pas ce que j'aurais fait. Je suis choyée et juste d'en parler présentement je ressens encore des émotions », dit-elle avec sincérité.

Labonté se dit maintenant plus forte entre les deux oreilles. Elle travaille depuis l'automne dernier avec un nouvel entraîneur, soit TJ Crater. La femme de 26 ans raconte qu'elle a dû apprendre à lui faire confiance et qu'elle avait certaines réticences au départ à la suite de l'histoire avec son ancien mentor. « Je le connaissais déjà bien, mais au départ je crois qu'inconsciemment j'étais un peu méfiante. Au niveau du travail, il a des méthodes d'entraînement un peu différentes et j'ai dû m'ajuster, mais le travail est amorcé et je suis confiante pour l'avenir », déclare-t-elle.

Cette dernière a réalisé jusqu'à présent deux performances depuis le début de la saison, une première de 16,22 mètres à Phoenix et une autre de 15,80 mètres à San Diego. Les résultats sont loin du 17,75 mètres que doit réaliser la compétitrice pour obtenir sa place aux Jeux olympiques. « Il me reste encore du temps pour travailler ma technique et la puissance de mon lancer. Je dois continuer à progresser jusqu'au mois de juillet où se tiendront les qualifications. Je suis en train de me reconstruire en tant qu'athlète. Je suis confiante que j'obtiendrai de bons résultats, car je donne tout ce que je peux. Je l'ai déjà réussi dans le passé et je sais que je peux réussir de nouveau », conclut Labonté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bon courage et bonne chance ! Tu vas réussir !

    Martin - 2016-05-03 14:14