Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 mai 2016 - 13:54

Un montant de 675 000 $ est amassé pour le terrain synthétique de la polyvalente Benoît-Vachon

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

La campagne majeure de financement pour la construction d'un terrain synthétique situé derrière la polyvalente Benoît-Vachon, qui servira à la fois pour le football et le soccer, a permis d'amasser la somme de 675 000 $.

La directrice de l'école, Marie-Josée Fecteau, s'est dite heureuse de voir l'objectif minimum de 500 000 $ être dépassé. « Je voyais l'objectif comme une montagne à surmonter, mais finalement nous avons réussi à dépasser largement ce montant. Je tiens à féliciter tout le monde qui a été impliqué dans le dossier et qui a permis de récolter cette somme », affirme-t-elle.

La campagne a été faite sous la présidence des hommes d'affaires Serge Breton, actionnaire chez Breton Tradition 1944 et Germain Blais, président-directeur général chez Beauce Atlas.

Parmi les généreux donateurs, il y a Breton Tradition 1944 qui a annoncé en novembre 2015 une contribution majeure de 100 000 $ sur cinq ans. C'est d'ailleurs grâce à ce montant que le terrain portera le nom « duBreton ». Desjardins contribue également au projet pour 100 000 $. Plusieurs entreprises de la région mariveraine ont contribué à cette campagne de financement pour ce terrain dont les coûts totaux sont évalués à 2,2 M$. Le reste de la facture sera payée par le gouvernement du Québec, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) et la ville de Sainte-Marie.

Les travaux sont commencés et le site devrait être prêt pour le premier match de la saison de football à l'automne prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.