Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juin 2016 - 05:59

François Houle et Louis-David Couture combattront à Saint-Côme pour donner une leçon de vie

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Les boxeurs François Houle de Saint-Georges et Louis-David Couture de Saint-Elzéar remonteront dans le ring ce samedi 4 juin à l'aréna de Saint-Côme. Les deux combattants s'affronteront de nouveau pour donner une autre leçon de courage et de vie.

Le premier duel entre les deux hommes, qui a été disputé il y un peu plus d'un mois à Saint-Isidore, a permis à ceux-ci de ressortir avec le trophée du combat de la soirée. 

Dans le cas de Louis-David qui a une malformation de naissance au bras droit, la boxe est venue par hasard dans sa vie alors que celui-ci, qui a toujours rêvé de faire de la lutte professionnelle, a décidé de commencer l'entrainement de boxeur en novembre 2015 pour se mettre en forme et encourager son ami et entraîneur, Junior Laverdière. Celui qui est considéré comme un motivateur au Club de boxe Aly de Sainte-Marie se dit fier du travail qu'il a accompli depuis ses débuts dans ce sport et d'aider ses coéquipiers du gym à se dépasser. « La boxe me sort de ma zone de confort et permet de me surpasser. J'ai adoré ma première expérience dans le ring et je crois que lors de notre premier duel, François et moi avons prouvé que rien ne pouvait nous arrêter », raconte-t-il.

Celui-ci a visualisé le premier combat et croit que le deuxième affrontement entre les deux hommes sera encore meilleur et plus intense. « Nous avons assurément vu nos défauts à l'un et l'autre dans le premier duel et nous allons effectuer les changements nécessaires. Les gens de Saint-Côme auront encore une chaude lutte sous les yeux », affirme-t-il.

Que pense Louis-David de son adversaire ? « C'est quelqu'un de courageux qui est très déterminé à atteindre ses objectifs. François n'a pas de handicap, tout comme moi, je nous considère comme des gens normaux qui se battent chaque jour pour montrer que nous pouvons tout accomplir malgré notre différence physique. Je crois que François ira très loin dans la vie avec tous ses projets, car il n'abandonne jamais », déclare le pugiliste de 34 ans.

François Houle

Le premier combat a permis à François Houle de réaliser son rêve et selon lui, le deuxième affrontement sera encore très émotif. « Je crois que le combat montera en intensité, car nous avons maintenant acquis de l'expérience sur le ring. Nous sommes mieux préparés physiquement et mentalement. Je suis quelqu'un qui carbure à l'émotion et j'aurai beaucoup de gens derrière moi. Je m'attends à une autre belle guerre entre nous deux. Les gens vont en avoir pour leur argent », affirme celui qui combat avec un seul bras.

Ce dernier, qui a perdu 48 livres dans les derniers mois, souligne que l'affrontement entre les deux hommes est plus qu'un simple combat de boxe. « Selon moi, nous avons donné une leçon de courage et une leçon de vie à Saint-Isidore. Je m'attends à ce que l'on donne un autre beau témoignage de volonté à tous les spectateurs présents à Saint-Côme le 4 juin prochain », déclare-t-il.

Finalement, que pense François Houle de son adversaire ? « Louis-David a un grand coeur et une belle volonté. Je suis convaincu qu'il est un père et un amoureux très attentionné. Selon moi, nous allons développer une belle amitié dans le futur, car nous nous ressemblons beaucoup sur plusieurs points. Je le respecte énormément et je le remercie grandement d'avoir accepté de m'affronter deux fois », conclut-il.

Les personnes intéressées à assister au gala le 4 juin prochain à 19 h 30 peuvent se procurer un laissez-passer dès maintenant à Saint-Georges au Studio Santé Gym (418 227-7373), au Boston Pizza (418 228-8212) et au Dooly’s (418 228-4746). Ceux-ci sont au coût de 20 $ en admission générale, 25 $ au balcon et 300 $ pour une table VIP (8 à 10 personnes).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.