Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 juin 2016 - 12:23 | Mis à jour : 6 juin 2016 - 09:21

Victoire percutante d'Hubert Poulin lors du Gala de boxe Dooly's

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

L’ancien joueur du Cool FM de Saint-Georges, Hubert Poulin, n’a mis que quelques minutes pour vaincre son adversaire Maxime Laflamme lors de la finale du Gala de boxe Dooly’s présenté hier soir à l’aréna de Saint-Côme.

L’arbitre du combat a décidé de mettre fin à l’assaut lors du premier round à la suite d’un deuxième compte alors que Poulin mitraillait son opposant de puissantes droites. « On ne pouvait demander mieux qu’un knock-out pour terminer le gala en beauté », a commenté l’organisateur du Gala et l’entraîneur du Studio santé gym (SSG), Éric Gosselin.

Celui-ci ajoute que l’événement s’est très bien déroulé malgré quelques problèmes techniques qui ont causé un retard d’environ 15 minutes. « Je suis très satisfait de la soirée. Plus de 1 000 personnes ont assisté au Gala. »

Une quinzaine de duels ont eu lieu au cours de la soirée qui était divisée en trois parties. Le premier tiers du spectacle a commencé avec deux combats féminins, soit un d’exhibition entre Claudia Labbée (SSG) et Audrey Bernier (Energybox) ainsi qu’un autre dans la catégorie sénior entre Vicktoria Pons (SSG) et Bianca Fournier que cette dernière a remporté par décision unanime. Lors des deux affrontements suivants, dans la catégorie benjamin, Emeric Fecteau (SSG) a vaincu Samuel Fortier (Robertsonville). Leurs efforts ont d’ailleurs été récompensés puisqu’ils ont obtenu le titre de combat de la soirée. Par la suite, Félix Poulin (SSG) a livré une bonne bataille face à Philippe Rodrigue (Pugiliste).

Tout juste avant la pause, un combat sénior a opposé Alex Gagné Poulin-Gagné (SSG) à Alexandre Audet de Hit action (HA). C’est finalement Audet qui a remporté la victoire au terme des trois rounds, aussi par décision unanime des juges.

Après le premier entracte, Joey Goodwing (HA) s’est mesuré à Alex Fortin (Pugiliste) dans la catégorie sénior 178 lbs. Puis, Samuel Lachance (SSG) a affronté Anthony Leterreur du studio Aly chez les 160 lbs. Jessy Grondin s’est ensuite frotté à Sébastien Cusson (HA).

Le combat suivant a mis en scène le conférencier François Houle (SSG) et Louis-David Couture (Aly). Malgré leur condition respective, Houle a dû être amputé de son bras droit à la suite d’un accident de voiture tandis que Couture est né avec une malformation au bras droit, ceux-ci ont livré une solide performance qui s’est soldée sous une salve d’applaudissements.

Deux spectateurs attentifs étaient présents spécialement pour observer cet affrontement. En effet, la présidente de la Fédération québécoise de boxe olympique (FQBO), Diane Béchard, et le président des officiels de la FQBO, Pierre Chiasson, sont venus observer les deux Beaucerons puisque les personnes amputées ne peuvent participer à un combat de boxe. « Nous avons obtenu une dérogation, ça ne s’était jamais fait dans le passé. François et Louis-David sont des ambassadeurs, c’est du jamais vu », explique M. Gosselin qui espère qu’un jour, la boxe fera son entrée parmi les sports paralympiques.

Pour conclure le deuxième tiers du Gala, le journaliste d’EnBeauce.com, Gabriel Gignac s’est battu contre l’ancien champion du monde de karaté, Bernard Paquet dans le but d’amasser des fonds pour Leucan. Leur objectif était d’amasser 700 $ pour la cause. Le montant total sera dévoila ce lundi. Les deux pugilistes ont choisi une adolescente de 14 ans, qui est en rémission d’un cancer, à titre de présidente d’honneur de l’affrontement. Pour plus d’informations sur son parcours, cliquez ici.

Au cours de la partie finale, Thomas Maheux (SSG) l’a emporté par knock-out technique au premier assaut contre Mikael Lessard (HA). Cette prestation a valu à Maheux d’être nommé le combattant de la soirée. Mike Breton et Stéphane Roy, tous deux du SSG, se sont mesuré l’un à l’autre lors d’un entraînement public. Le 13e combat a opposé Gabriel Vigneault (Team Basca) à Dominic Bédard (Energybox). Aucun vainqueur n’a été déclaré puisqu’il s’agissait d’une exhibition.

Pour la demi-finale, Nicolas (HA/SSG) devait se mesurer à l’attaquant du Cool FM, Mario Boilard Jr. Cependant, ce dernier s’est blessé à une épaule la semaine dernière lors de la finale d’un gala de boxe présenté la semaine dernière à Saint-Joseph. C’est finalement Olivier Simard qui l’a remplacé. Ce dernier s’est bien débrouillé puisqu’il a obtenu la victoire au terme des trois rounds.

Mentionnons en terminant que Mme Béchard et M. Chiasson ont été charmés par le Gala. « Ils m’ont dit que c’était l’un des beaux galas amateurs de la province et c’est grâce à nos fidèles partenaires, aux nombreux amateurs de boxe présents chaque année ainsi qu’aux boxeurs locaux que l’organisation a pu offrir un tel spectacle depuis trois ans », relate l’entraîneur du Studio santé gym qui confirme du même souffle qu’il y aura une quatrième édition en 2017.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.