Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juin 2016 - 15:28

La cycliste Véronique Labonté termine troisième en tandem au Championnat canadien

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Après une pause de deux ans de la compétition, la cycliste de Notre-Dame-de-la-Guadeloupe, Véronique Labonté est de retour sur les pistes.

La sportive, qui ne s'était pas donnée de pause ou presque en dix ans de compétition avait besoin d'une pause, car son corps ne répondait plus. Après avoir régénéré son corps, la femme de 35 ans a repris la compétition il y a quelque temps.

Elle a commencé à rouler en tandem avec Cindy Morin en juin 2015 pour amorcer son retour vers la gloire. Les filles ont obtenu une cinquième place au Championnat québécois au contre-la-montre. Cette année, le duo a terminé troisième au Défi Altergo chez les femmes au contre-la-montre et à la course sur route. Labonté et Morin ont conclu le Championnat canadien sur la troisième marche du podium au contre-la-montre. Les deux athlètes se disent très fières de leur progression.

Celles-ci partiront bientôt pour l'Espagne alors qu'elles participeront avec l'équipe nationale à la coupe du monde de para-cyclisme qui sera disputée le 10 juillet prochain.

« Mon objectif personnel est de gagner les Championnats canadiens au niveau élite au contre-la-montre dans les deux à trois prochaines années en individuel. Je veux également aider Cindy dans ses objectifs, car elle est une belle motivation pour moi. Les compétitions avec Cindy viennent compléter mon calendrier de course. Pour devenir une bonne pilote de tandem, ça demande beaucoup d'expérience et c'est beaucoup plus difficile que je pouvais le penser. Il s'agit d'un beau défi et d'une superbe expérience », conclut Labonté.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.