Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juillet 2016 - 08:04 | Mis à jour : 08:06

Le Jarret Noir Daniel Jacques a le baseball dans le sang

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Le numéro 11 des Jarrets Noirs de Beauce, Daniel Jacques, a véritablement le baseball dans le sang. Votre quotidien Web EnBeauce.com s'est entretenu avec celui qui est également le gouverneur de la formation qui tient son domicile à Saint-Georges.

Le sportif raconte qu'il a été initié à la balle molle à l'âge de six ans par son père. Daniel a continué son apprentissage dans le baseball mineur auprès de son père avant d'évoluer sous les ordres de Sylvain Giroux et Pascal Gauthier dans les rangs juniors. Selon les souvenirs du joueur de premier but, son talent s'est vraiment développé sur le tard, alors qu'il a eu sa dernière poussée de croissance en cinquième secondaire. « J'avais gagné pas mal de flexibilité et de force. Je suis devenu un athlète plus complet », dit Jacques.

L'homme a complètement arrêté de jouer pendant quelques années, mais sa passion a été réveillée par une conversation qu'il a eue avec Bernard Parent qui allait devenir son coéquipier. « Bernard m'avait parlé que la ville de Saint-Georges allait aménager un nouveau terrain de balle. J'ai par la suite eu une conversation pour créer un club de baseball avec mon père et Benoît Gravel à la cabane à sucre. Nous voulions créer un club qui allait faire déplacer les foules. Nous voulions qu'il y ait un engouement pour nos joutes, qu'elles deviennent des événements sociaux et sportifs. Toutefois, j'avais été surpris de voir qu'à notre première partie, il y avait plus de 350 spectateurs. Jamais nous n'aurions cru réussir à attirer des fidèles dès le commencement », se remémore le joueur. 

Le succès des Jarrets Noirs est incroyable sur le terrain avec déjà deux championnats depuis la fondation de l'équipe en 2011. Celle-ci attire en moyenne plus de 500 spectateurs et l'ambiance est à son comble avec Charley Paquet qui s'occupe de l'animation, sans oublier la musique, les consommations et les hot-dogs de la même qualité d'un stade de baseball. Daniel croit que le cœur des représentants des Jarrets Noirs, que ce soit sur le terrain ou dans l'organisation, transparait dans les réussites de l'équipe. « Si on prend simplement la première année, je crois que nous avons gagné plus de parties que nous devions en remporter en principe. L'adrénaline et la passion des Jarrets Noirs, sans oublier la chimie qui a toujours été forte, font la différence. Nous avons ajouté du talent à un groupe de travailleurs, mais tout le monde a gardé le concept d'un pour tous et tous pour un. Tout le monde est solidaire et tout le monde est important autant dans l'alignement que dans l'organisation », souligne-t-il.

Le vétéran de 32 ans s'est réveillé en offensive dernièrement et il connait très bien la clé de ses récents succès. « Quand je connais des creux de vagues, je travaille plus fort. La confiance est également importante lorsque tu te présentes à la plaque pour frapper. Présentement, je suis dans une belle zone de confiance, j'espère que la situation ne changera pas », dit Daniel Jacques avec le sourire. 

Le cogneur termine l'entretien en affirmant qu'il souhaite voir les Jarrets Noirs remporter un troisième championnat consécutif. À plus long terme, voir le club perpétuer la tradition d'excellence du baseball à Saint-Georges et dans la Beauce. Il ajoute qu'il est heureux de voir que les jeunes ont repris le goût à ce sport et de voir que les joueurs sont des modèles pour les tout-petits. « Je rêve un jour d'en prendre un peu moins sur les épaules et de voir mon “bébé” continuer de grandir et vivre sa vie comme un grand », illustre Daniel Jacques en conclusion.
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.