Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juillet 2016 - 05:59 | Mis à jour : 08:22

Jean-François Caron a démontré à Saint-Victor pourquoi il est l'homme le plus fort au Canada

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

L'homme fort Jean-François Caron était à Saint-Victor hier lors du Festival de démolition en compagnie des athlètes Jimmy Paquet et Vincent Lapointe pour effectuer des démonstrations de force.

Celui qui est considéré comme l'homme à vaincre au Canada apprécie toujours venir en Beauce. « Les démonstrations de force dans cette région sont toujours plaisantes. Les Beaucerons sont fiers et veulent tenter de démontrer qu'ils sont forts naturellement. Ils ont de plus la chance d'avoir des conseils de sportifs professionnels. Il y en a deux entre autres qui ont été surprenants, un père et son garçon qui ont soulevé une pierre d'Atlas et flipper le pneu. Ce sont des moments qu'ils se rappelleront assurément longtemps. Je peux dire qu'il y a des Beaucerons qui sont très forts », raconte le sympathique colosse avec un sourire sincère.

Caron a notamment soulevé un billot maximum de 385 livres à bout de bras et a effectué un squat de 2000 livres dont 875 livres sur la barre. Il a tiré un tracteur d'environ 25 000 livres sur une distance de 60 pieds en 21 secondes. Il a levé trois pierres d'Atlas, soit une de 275 livres à 72 pouces de hauteur, une de 310 livres à 68 pouces et la dernière de 330 livres à 64 pouces. Il a terminé avec un total de huit lever de terre du pneu de 900 livres en 25 secondes.

Le visage de la force au pays participera à une compétition du Circuit canadien des hommes forts ce mercredi à Saint-Hyacinthe et fera une démonstration à Pont-Rouge ce samedi. Il prendra part au World Strongest Man du 10 au 22 août prochain au Botswana. L'an dernier Jean-François avait terminé sixième. « Cette année l'objectif est de finir à une meilleure place que six », rigole le sportif. Ce dernier reprend son sérieux en affirmant que même s'il s'est qualifié pour la finale dans les trois dernières années la compétition est féroce. « Je vais commencer par me qualifier pour la finale et à partir de ce moment je pourrai dire que j'ai de bonnes chances de réussir mon objectif », conclut Caron. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.