Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 août 2016 - 08:51 | Mis à jour : 08:59

L'ancien record du Club de golf de Saint-Georges battu trois fois lors de la 1re ronde de l'Omnium Manac

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

L'ancien record du Club de golf de Saint-Georges a été battu trois fois plutôt qu’une lors de la première ronde de l’Omnium Manac qui s’est amorcé hier.

Le meilleur pointage lors d’une compétition appartenait à Yvan Beauchemin qui avait terminé les 18 trous en 64 coups il y a une dizaine d’années. Le Beauceron, Max Gilbert, a toutefois abaissé la marque en ramenant une carte de 63 au terme de la première ronde. Le golfeur Beon Yeong Lee, du circuit Great Lakes Tour, a également remis une carte de 63 au terme de son parcours. Cependant, c’est plutôt l’Américain Zachary Edmondson qui détient maintenant le record alors qu’il a joué la ronde en 62 coups.

Cinq autres joueurs, David Markle, Cody Paladino, Marc-Étienne Bussières, Michael Gligic et Pierre-Alexandre Bédard ont obtenu des rondes de 64.

De nombreux spectateurs de la région sont venus encourager la vedette locale et ce dernier a répondu aux attentes. « J’ai hâte aux trois prochains jours, car je suis persuadé qu’en fin de semaine, il y aura énormément de spectateurs. Tous les gens qui étaient ici aujourd’hui [hier] sont super contents pour moi. Ça m’a fait chaud au coeur de voir mon grand-père Emmanuel se présenter si tôt au terrain. C’est la première fois qu’il me voyait jouer en compétition », mentionne-t-il. C’est une affaire de famille pour les Gilbert puisque le cadet de Max est son père Noël.

Un pointage de 63 est très intéressant, mais il aurait pu être mieux dans le cas de Max. « J’ai commis un boguey au septième trou à cause d’un mauvais élan au départ, puis j’ai pris trois coups roulés. Au 13e, une normale trois, ma balle a atterri à quelques pouces de la coupe, a roulé jusqu’au poteau, et elle est revenue là où elle avait touché le vert en premier », explique le sportif qui aurait pu jouer 61.

Zachary Edmondson, de la Caroline du Nord, a commis deux bogueys, mais il s’est bien racheté avec deux aigles et huit oiselets. « J’ai commencé ma ronde au 10e trou, a-t-il expliqué, et après trois trous, j’étais à cinq coups sous la normale grâce à un aigle, un oiselet et un second aigle. Mes deux bogueys ont été le résultat de deux erreurs sur les verts des 17e et 3e trous. »

Même s’il a joué à l’Omnium des États-Unis en juin dernier et quelques tournois du circuit PGA Tour, Edmondson se dit très à l’aise sur un parcours comme celui de Saint-Georges. « Les normales cinq sont atteignables en deux pour nous et c’est là qu’il faut en profiter. Par contre, les distances des normales trois sont longues, avec des verts ondulés et tu es content de jouer le par. »

À l’Omnium des États-Unis, il a eu l’occasion de disputer une ronde d’entraînement avec Dustin Johnson. « Il frappait la balle de façon extraordinaire et son jeu était tout simplement à point. Il méritait amplement sa victoire. Je pensais qu’il allait faire sa petite affaire lors de la ronde d’entraînement, mais non, il était d’agréable compagnie », ajoute-t-il.

Avec un pointage de 65, Jean-Philip Cornellier souligne que son jeu, du tertre au vert, a été excellent. « J’ai sept oiselets et 11 normales, analysait-il. Je n’ai même pas été proche de commettre un boguey. Ce fut une ronde somme toute très correcte pour moi, car je n’étais pas toujours en train de faire des efforts pour sauver des normales », affirme-t-il.

La seule femme à participer au tournoi, Sylvie Schetagne, a ramené une carte de 70 et se retrouve parmi les 65 pros qui ont joué la première ronde sous la normale.

Le groupe des meneurs de l’Omnium Manac prendra le départ de la deuxième ronde vers la fin de l’avant-midi et nul doute que l’on peut s’attendre à d’autres exploits de ces joueurs.

Les heures de départ de la deuxième ronde de l’Omnium Manac présenté par Desjardins s’échelonnent de 7 h 15 à 13 h 13.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.