Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 septembre 2016 - 05:59 | Mis à jour : 10:35

Un nouveau champion sera couronné lors du prochain gala de lutte professionnelle de la FLQ à La Guadeloupe

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Le nouveau champion de la FLQ sera couronné lors du prochain gala de lutte de la fédération qui se tiendra au Centre Armand-Racine de La Guadeloupe le 1er octobre prochain.

La direction a décidé de retirer le titre de champion à Jeremy Prophet et ainsi organisé un match de championnat à quatre, qui sera le clou de la soirée.

Le lutteur de Beauceville, Xander, est déjà qualifié pour ce match, lui qui a vaincu Green Phantom lors du dernier gala dans un match de table, de chaises et d'échelles. Les trois autres places seront prises par les gagnants de trois combats à la ronde qui se tiendront au préalable. Ainsi « Speedball » Mike Bailey, un des meilleurs lutteurs au Québec qui oeuvre présentement au Japon se mesura à « Surfer » Mitch Thompson qui est un spécialiste de la haute voltige. Le deuxième duel mettra en vedettes les combattants Mathieu Saint-Jacques, membre de l'équipe TDT à Player Uno du duo Super Smash Bros. Le dernier combat à la ronde opposera l'autre moitié des Super Smash Bros, Stu Grayson, à l'autre moitié de TDT, Thomas Dubois. Le tournoi est considéré comme un des tournois de lutte les plus importants au Québec par les temps qui court.

Le capitaine Michael Pezz, originaire de Saint-Victor sera opposé au « Hardcore Hero », le Green Phatom.

L'autre match annoncé sera un combat par équipe. Heavy Metal Chaos, composé de Alextreme et James Stone se mesuront aux Hardcores Ninjas et à la Latino Connection.

Les billets se vendent en prévente au coût de 10 $ alors qu'ils seront au prix de 15 $ le soir du gala. Les laissez-passer sont disponibles auprès des lutteurs Michel Poulin et Rémi Guay ou sur la page Facebook de la FLQ.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.