Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 septembre 2016 - 05:59

Hubert Poulin participera aux Gants Dorés

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Le boxeur de Saint-Georges, Hubert Poulin, participera pour la première fois aux Gants Dorés du 7 au 9 octobre prochain à Lévis au Club de boxe Energybox.

Celui qu'on surnomme « Bombay » s'était incliné en finale des Gants d'Argent en 2014. Toutefois, le sportif a cheminé grandement depuis deux ans en devant un combattant plus aguerri et mieux structuré. Hubert souligne qu'il a tout mis en place depuis ce temps et qu'il est sûr de réussir ses objectifs soit celui de remporter les Gants Dorés et ensuite les Championnats canadiens chez les 91 kilos et moins. « Je travaille actuellement avec les meilleurs en François Duguay comme entraîneur, Jonathan Dale Huard comme préparateur physique et Sébastien Bouchard qui est l'un des plus beaux espoirs de la boxe dans la province. Ce sont des passionnés de la boxe et de l'entraînement et il compte une expérience de vie énorme. Je suis gagnant de pouvoir m'entraîner et d'apprendre de la gang d’Empire Québec », raconte le sympathique bagarreur qui souhaite ouvrir les yeux des observateurs de ce sport au Québec.

Le pugiliste en a fait du chemin en partant d'un joueur de hockey qui boxait l'été à un véritable boxeur amateur qui vise de monter chez les professionnels. Poulin croit que son changement de façon de penser a fait de lui un meilleur athlète. « Au départ, j'étais tout simplement un gros mâle alpha qui voulait affronter n'importe qui, prouver que je n'avais peur de personne et que je pouvais détruire tout le monde. Par exemple, j'ai affronté deux fois Michael Lachance de Thetford Mines qui devait peser 100 livres de plus que moi lors de chaque affrontement et ma technique était beaucoup moins bonne. J'avais également trop de rage en moi qui était mal contrôlée. Aujourd'hui, j'ai pris de la maturité et je me bats avec des adversaires qui sont au même poids que moi et je prends ma préparation beaucoup plus au sérieux. J'ai un meilleur contrôle de mes émotions également. J'ai une femme que j'aime et j'ai ma petite fille, j'ai tout ce qu'il me faut pour être heureux. Il s'agit d'une belle preuve que le sport se passe beaucoup entre les deux oreilles », souligne le Beauceron.

Ce dernier continuera d'ici la compétition de s'entraîner comme il le fait déjà de quatre à cinq fois par semaine à Québec en vue d'arriver dans une forme optimale et de donner la performance de sa vie entre les câbles. « Je veux la médaille d'or et rien d'autre », conclut le bagarreur de 27 ans.

Par ailleurs, Poulin qui porte les couleurs des Marquis de Jonquière dans la Ligue nord-américaine de hockey ne délaissera pas le hockey cette année et continuera de jouer pour cette formation, mais il ratera quelques parties au cours de la saison 2016-2017 pour pouvoir participer à quelques combats sur le ring. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.