Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 octobre 2016 - 11:02 | Mis à jour : 11:04

Les équipes des football de l'Embâcle ont vécu leur première expérience au stade duBreton

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Les équipes de football de l'Embâcle de la polyvalente Benoît-Vachoon ont vécu la fin de semaine dernière leur première expérience sur leur nouveau terrain synthétique au stade duBreton.

La formation atome a foulé le terrain le matin samedi dernier en recevant le Blizzard du Séminaire Saint-François. Les Mariverains ont pris les devants à la suite d'une passe de touché du quart-arrière Mathis Boilard au receveur Daven Labrecque. Le Blizzard est toutefois revenu en force en deuxième demie en inscrivant deux touchés sans riposte. La partie s'est finalement conclut 15-8 en faveur des visiteurs. L'Embâcle termine avec une fiche de cinq victoires et deux défaites. Ils visiteront les Condors de Saint-Jean-Eudes dimanche prochain dès 10 h dans le cadre de la demi-finale.

Pour sa part, le club juvénile a terminé sa fin de semaine en l'emportant 28-0 face aux Fighting Irish de Saint-Patrick High School. Louis-Pierre Nappert s'est encore une fois démarqué en inscrivant trois touchés. L'autre majeur a été inscrit par James Munger sur une belle passe de Samuel Gauthier. L'Embâcle termine sa campagne 2016 avec six victoires et deux défaites. La formation recevra le Laser de Rochebelle en demi-finale au stade duBreton de Sainte-Marie samedi soir prochain à compter de 19 h.

Rappelons en terminant la défaite de 18-13 du club cadet face aux Dragons de la polyvalente de Saint-Georges. Dans cette défaite, les deux touchés ont été inscrits par Médérick Boutet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.