Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 novembre 2016 - 19:53 | Mis à jour : 18 novembre 2016 - 16:13

Une seconde victoire en moins de 24 heures pour les Canadiennes de Montréal

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Les Canadiennes ont complété cette fin de semaine à Saint-Georges avec un deuxième gain en moins de 24 heures contre les Blades de Boston au Centre sportif Lacroix-Dutil.

Contrairement au premier match qui avait été à sens unique en faveur des Montréalaises, les Blades ont cette fois talonné leurs rivales jusqu’en fin de troisième période en grande partie grâce à leur gardienne Lauren Dahm qui a réalisé 59 arrêts dans la défaite.

La rencontre s’est amorcée avec un but de la vedette locale, Marie-Philip Poulin en désavantage numérique. Cependant, Boston est revenue de l’arrière en toute fin d’engagement par l’entremise de Kate Leary.

Dès les premières minutes de la deuxième période, la formation américaine a pris les devants 2 à 1 grâce au premier but de la saison de Kristina Brown. Une dizaine de minutes, Caroline Ouellette a ramené les deux équipes à la case départ avec l’aide de Katia Clement-Heydra et Kim Deschesnes. Bien que le pointage était égal après les deux tiers de la partie, les Canadiennes avaient lancé à 41 reprises sur Dahm alors que sa vis-à-vis, Catherine Herron, avait repoussé 15 des 17 tirs des Blades.

Le dernier tiers a été l’affaire des Canadiennes. D’abord Poulin a profité d’un avantage numérique pour inscrire son huitième filet de la campagne, son cinquième de la fin de semaine, pour redonner l’avance à Montréal qui n’a plus jamais regardé en arrière. Ouellette a ensuite inscrit son deuxième de la rencontre à mi-chemin de la période. Noémie Marin a rajouté à l’avance des Canadienne en fin de match et Ouellette a complété son tour du chapeau 14 secondes plus tard.

La hockeyeuse de Beauceville, qui a été la meneuse des Canadiennes à l’attaque avec une récolte totale de cinq buts et deux passes, s’est sentie heureuse de vivre une telle fin de semaine. « De pouvoir jouer avec mes meilleures amies ici, devant ma famille, il n’y a pas de meilleur «feeling» », affirme-t-elle.

Malgré tous les succès qu’elle a connus jusqu’ici, Marie-Philip demeure humble, prenant le temps de parler avec chacun de ses partisans, qu’ils soient petits ou grands. « Je suis chanceuse, j’ai tellement été bien entourée tout au long de ma carrière. J’ai une famille incroyable. C’est un honneur de voir les yeux éblouis des jeunes. C’est ma plus grande motivation », ajoute-t-elle, remerciant du même coup tous ceux qui se sont déplacés au cours de la fin de semaine.

Au nom de toute son équipe, Poulin remercie également les quatre organisatrices derrière cet événement. De son côté, l’entraîneuse adjointe des Canadiennes, Lisa-Marie Breton-Lebreux a tenu à les féliciter pour leur travail. « Nous avons été très bien reçues », déclare-t-elle, sans hésitation.

Celle-ci se sentait davantage stressée à l’aube de ces joutes. « Je savais que mon équipe pouvait gagne, mais je savais qu’il allait y avoir beaucoup de gens, ma famille, que je viens d’ici, alors on veut toujours bien faire. Au final, ça s’est très bien passé, même au-delà de mes espérances. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.