Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 février 2017 - 06:00

Une joueuse de Saint-Georges sacrée championne québécoise de tennis

Par Stéphane Quintin, Journaliste

La joueuse du club de Saint-Georges Tennis Beauce, Rosalie Carrier-Dulac, a été sacrée championne québécoise en double à l’issue du tournoi qui s’est déroulé à Montréal les 18, 19 et 20 février derniers. Terminant 2e de la compétition en simple, elle a aussi gagné sa place pour la délégation québécoise des prochains championnats canadiens.

Deux joueuses du club Tennis Beauce de Saint-Georges, Rosalie Carrier-Dulac et Alizée Poulin, ont participé au championnat québécois 12 ans qui s’est tenu au stade Uniprix de Montréal les 18, 19 et 20 février derniers. Regroupant les 16 meilleures joueuses québécoises, la compétition servait de qualification pour le championnat canadien qui se tiendra à Calgary du 23 au 31 mars prochains.

La jeune Rosalie est parvenue jusqu’en finale du tournoi après avoir battu Angel Bean, de Montréal, (6-3, 6-1) au 1er tour, Candice Bernier, de Repentigny, (6-3, 6-1) en quart de finale, puis la favorite de la compétition, Sarah L’Allier, de Montréal, (6-4, 6-2) en demi-finale. Elle s’est finalement inclinée en finale devant Janic Durocher, de Repentigny, (2-6, 0-6). Cette dernière est la seule joueuse de la catégorie 12 ans à avoir battu Rosalie au cours de la saison. Faisant également partie du tableau principal, Alizée Poulin s’est inclinée devant la n°1 du classement québécois au 1er tour, Sarah L’Allier, (3-6, 0-6).

En double, Rosalie Carrier-Dulac a encore mieux performé en gagnant la compétition aux côtés de Josie Usereau, de Brossard. Les deux joueuses ont remporté le tournoi en battant, en finale, les favorites Sarah L’Allier et Danielle Miller, de Montréal, (7-6, 6-0). La joueuse représentera ainsi la Beauce et le Québec aux championnats canadiens qui auront lieu le mois prochain à Calgary. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.