Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 mars 2017 - 09:41 | Mis à jour : 13:03

Les karatékas des Studios Unis se démarquent à Québec

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Les karatékas des Studios Unis de Saint-Georges se sont démarqués sous la supervision de Vanessa Drouin, Jean-Pierre Caron et Jérôme Bernard lors d’une compétition au Patro Roc-Amadour de Québec, le 19 mars.

Les entraîneurs ont donné le ton en remportant le kata synchronisé. Vanessa a également terminé deuxième en kata traditionnel ainsi que troisième en kata kenpo, armé traditionnel et armé créatif. Pour sa part, Jérôme est monté sur la plus haute marche du podium en combat léger et a terminé au troisième rang en kata traditionnel.

Le propriétaire des Studios et entraîneur, Jean-Pierre Caron, a également pris part à la compétition, terminant en première place en kata armé et kata musical de même qu’en seconde place en kata traditionnel.

En combat, deux élèves des Studios Unis, âgées de cinq ans, se sont affrontées lors de la finale. Megane Giroux a finalement eu le dessus sur Elyane Grondin (à voir dans la vidéo ci-dessus). La première a aussi terminé deuxième en kata.

Voici les résultats des autres athlètes des Studios Unis : 

  • Yohann Grondin : 1er en kata musical et 3e en kata armé
  • Alexy Grondin : 1er en kata armé, 2e en combat et 4e en kata musical
  • Luka Breton : 3e en combat
  • Nicolas Ménard : 1er en kata traditionnel, 2e en kata open et 3e en kata armé
  • Philippe Poulin : 2e en kata armé musical et 3e en kata armé
  • Samuel Labrie : 1er en kata armé, 1er en kata musical, 1er en kata open et 3e en kata traditionnel
  • Loïc Drouin : 3e en kata 
  • Jean-Raphaël Chrétien : 4e en kata
  • Jean-Gabriel Chrétien : participation en kata et kata armé
  • William Giroux : participation en kata et en combat
  • Malika McGee : participation en kata et en combat
  • Édouard Pomerleau : participation en kata

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.