Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juillet 2017 - 11:12 | Mis à jour : 13:49

Matthew Le Bolloch triomphe au Triathlon Sprint du Canada Man/Woman à Lac-Mégantic

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Le coup d'envoi du Triathlon extrême longue distance Canada Man/Woman de Lac-Mégantic a été donné lors du samedi 8 juillet dernier avec l'épreuve du Triathlon Sprint extrême. Pour l'occasion, 160 athlètes devaient parcourir 750 m à la nage, 20 km à vélo et 5 km en course à pied.

Le ciel nuageux et l’humidité n’ont pas refroidi les ardeurs de athlètes qui ont relevé le défi hier matin.

Le départ a été donné à 9 h samedi. La première composante de ce sprint était de parcourir 750 mètres à la nage, soit un aller-retour dans le lac Mégantic à partir de la plage de la Baie des Sables.

Les athlètes ont par la suite parcouru 20 kilomètres à vélo, sur une section du parcours du Triathlon extrême Canada Man/Woman en direction de Piopolis, où plusieurs côtes avec un dénivelé positif à gravir les attendaient.

Ils ont enfin terminé ce sprint sous une pluie abondante avec un 5 kilomètres de course à pied sur des sentiers détrempés et boueux.

Résultats 

C'est le Magogois Matthew Le Bolloch qui a remporté les honneurs du prélude au Triathlon extrême Canada Man/Woman avec un temps de 1 heure, 18 minutes et 11 secondes. Il a dominé dès le début remportant la section nage en 9 minutes et 47 secondes avec une avance de 2 minutes et 39 secondes sur son plus proche rival.

« J’ai essayé de partir vite en nage pour me distancer un peu », a expliqué Matthew Le Bolloch.     « Ça a bien marché, je n’étais pas inquiet pour le reste de la course. Le lac était beau, il n’y avait pas de vagues, j’étais bien content », a-t-il ajouté.

Il a ainsi devancé Éric Lachance-Tremblay de Longueuil, qui a terminé avec un temps de 1 heure, 23 minutes et 17 secondes, suivi de près par Timothée Petit de Saint-Bruno-de-Montarville, qui a quant à lui franchi la ligne d’arrivée avec un temps de 1 heure 23 minutes et 38 secondes.

Du côté des dames, Maïté Galipeau-Théberge de Frontenac a devancé ses poursuivantes avec un temps de 1 heure, 30 minutes et 9 secondes. Karine Hallé de Québec à quant à elle terminé avec un temps de 1 heure, 34 minutes et 24 secondes, talonnée de quelques secondes par Nadia Gosselin de Montréal avec un temps de 1 heure, 34 minutes et 57 secondes.

Triathlon longue distance extrême

C'est à 4 h 30 ce matin, dimanche le 9 juillet 2017, que les triathlètes ont débuté leur longue journée qui consistera en 3,8 kilomètres à la nage, 180 kilomètres de vélo et 42 kilomètres de course.

Les athlètes nageront d'abord sur le lac Mégantic, pour ensuite emprunter la route des Sommets avec un parcours de 2 500 mètres de dénivelé positif et terminer avec un marathon sur une route et des sentiers avec 1 200 mètres de dénivelé positif.

Précisons qu'ils auront 15 heures pour atteindre le sommet du Mont-Mégantic.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.