Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 novembre 2017 - 04:00

La fougue de la boxe anime toujours Ariane Fortin

Par Alex Drouin, Journaliste

Ariane Fortin était l’invitée d’honneur dans le cadre d’une soirée des athlètes d’Excellence sportive Québec-Lévis, qui se tenait le 28 novembre. EnBeauce.com en a profité pour prendre des nouvelles de la jeune retraitée du monde de la boxe.

« On ne peut jamais se préparer au vide que ça laisse », a-t-elle dit lors des premières minutes de l’entrevue.

L’ancienne pugiliste a officiellement accroché ses gants en mars 2017, mais la femme de 32 ans ne semble pas avoir ralenti son rythme de croisière.

Bien qu’elle ne remontera plus dans un ring après y avoir passé 16 ans de sa vie, la boxe fait toujours partie de sa vie. Au cours des derniers mois, elle est devenue l’une des entraîneurs du pugiliste Evagelos Frangos, 20 ans. Son entraîneur est José Luis Cruzata Godines

Pourtant, se retrouver dans le coin d’un boxeur n’a jamais été dans ses plans, malgré qu’elle avait déjà enseigné les rudiments de la boxe à l’ancienne championne canadienne juvénile, Véronique Larouche. « Être entraîneure c’est très prenant. »

C’est d’abord le père du jeune combattant, qui avait approché Ariane pour lui parler de son fils. « C’est un gaucher comme moi en plus de se battre contre des boxeurs plus gros », a comparé la boxeuse, qui a été championne du monde des 70 kg en 2006 et en 2008.

Aux derniers Gants dorés, Frangos a remporté la médaille d’argent au grand plaisir d’Ariane, qui sait que son protégé ne l’a pas eu facile au cours des derniers mois en raison de blessures.

« J’ai retiré une très grande satisfaction de pouvoir l’aider et je me suis senti à ma place », a dit fièrement celle qui était également impliquée au sein du sport-études à Lévis.

Blogue, analyses, conférences…

En plus d’être entraîneure, elle continue d’alimenter son blogue qui reçoit sa part d’éloges dans le monde du noble art. Toutefois, c’était un livre qu’elle voulait écrire, mais un bon ami à elle, Alex Sereno, lui a plutôt suggéré d’y aller avec un blogue.

Au fil des années, elle a constaté qu’on lui demandait souvent des conseils en plus de son réseau de contacts qui ne cessait d’augmenter. Passionnée de boxe, mais aussi de partager sa passion, le blogue était une excellente façon de rejoindre le plus de personnes.

À cela, il faut ajouter son implication dans le monde des médias, dont ses analyses des Championnats canadiens 2016 pour Boxe Canada et elle aimerait bien analyser la boxe aux Jeux olympiques de 2020.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.