Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 novembre 2017 - 18:30

Adam Russo, le globe-trotteur du Cool Fm

Par Alex Drouin, Journaliste

Lorsqu’on regarde la carrière d’Adam Russo, on constate qu’il s’est beaucoup promené au cours de sa carrière de gardien de but.

« Je voulais changer de place après chaque saison et je suis content du parcours que j’ai réalisé », a dit d’entrée de jeu l’homme masqué.

Depuis ses débuts dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec en 2000-2001, il a porté les couleurs de 21 équipes différentes en plus d’avoir joué au sein d’une douzaine de différentes Ligues.

Parmi ses beaux moments en carrière, les séries éliminatoires de 2001 et de 2002 alors que le Titan d'Acadie-Bathurst s’est rendu en finale, sans toutefois avoir levé la coupe du Président. Avec le Titan, il détient toujours le record pour le plus grand nombre de blanchissages en une saison avec sept lors de la campagne 2002-2003.

« Je n’avais pas la chance de mesurer 6’3’’ alors je devais aller chercher le respect grâce à mes performances », a dit sans détour le gardien qui mesure 5’9’’, mais qui avait deux pouces de moins lorsqu’il jouait dans le circuit Courteau.

Lorsqu’il parle de son parcours de gardien de but, l’homme de 34 ans n’a pas beaucoup de regrets. Or, il reconnaît qu’il aurait aimé disputer au moins un match dans la Ligue américaine. Il a goûté au calibre de cette Ligue, mais seulement lors d’un match hors-concours en plus d’avoir été habillé pour une rencontre de saison régulière.

Il a également été un joueur invité à un camp d’entraînement des Canadiens de Montréal et a aussi pris part à un camp des Mighty Ducks d’Anaheim au début des années 2000.

Toujours prêt

Acquis à la suite du repêchage de dissolution des Prédateurs de Laval en août dernier, Russo rend de précieux services au Cool Fm. Les quatre victoires de l’équipe ont été obtenues alors qu’il protégeait la cage de l’équipe de Saint-Georges.

Il a d’ailleurs été nommé à deux reprises la première étoile de la semaine dans la Ligue nord-américaine de hockey, et ce, lors de deux semaines consécutives.

En 13 parties jusqu’à présent, il a fait face à 465 lancers, ce qui représente une moyenne de 35,7 tirs par rencontre. « Ça m’aide à rester dans ma game  et je dois toujours être prêt dans n’importe quelle situation. »

Se concentrer sur la glace

Depuis le début de la saison, il y a eu plusieurs changements au sein du Cool Fm, qui a connu trois directeurs généraux et deux entraîneurs.

« Ça fait partie de la game et on n’a aucun contrôle à ce sujet. Le hockey est un spectacle et c’est ce qu’il faut faire sur la glace », a répondu le gardien lorsque questionné sur les nombreux changements au sein de l’organisation.

Encore quelques années devant lui

Russo est bien conscient que l’heure de la retraite commence à approcher.

« Ce n’est pas toujours évident de penser que la fin s’en vient, a dit de façon réfléchie l’homme masqué. Il me reste encore trois ou quatre saisons. »

Lorsqu’il n’est pas sur la glace avec le Cool Fm pendant la fin de semaine, il est en Ontario où il est entraîneur des gardiens de buts pour des équipes scolaires.

« Je suis passionné par le hockey et j’essaie aussi d’appliquer sur la glace ce que j’enseigne aux jeunes », a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.