Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 avril 2018 - 13:00

L’école Jésus-Marie a reçu Vanessa Drouin, championne du monde en karaté

Par Mickael Couillerot, Journaliste

L’école Jésus-Marie a implanté, dernièrement, le programme Fillactive dans son établissement et a ainsi réuni plus de 125 filles. Ce programme, axé sur le développement de partenariats avec les milieux scolaires et communautaires, a pour objectif de générer une offre d’activités physiques durable pour les jeunes filles.

À lire également : 

Grâce à cette approche humaine et personnalisée, des dizaines de milliers de jeunes Canadiennes se sont sensibilisées à l’importance d’adopter un mode de vie sain et actif.

Les filles de l’école auront huit entraînements supervisés par les deux responsables du programme, mesdames Maryse Jaques et Sophie Pomerleau, toutes deux membres du personnel à l’école Jésus-Marie de Beauceville. Enfin, elles auront la chance de participer à l’étape ultime de ce programme 2017-2018 en participant à une course de 5 ou 10 km le jeudi 17 mai prochain à Québec. 

Mercredi le 11 avril dernier, les jeunes filles de l’école Jésus-Marie ont eu un entraînement supervisé par Vanessa Drouin de St-Simon-les-Mines, championne du monde de karaté en combat en 2016 et en kata synchro en 2017. De plus, elle est médaillée à 6 reprises lors des trois derniers championnats mondiaux de 2015, 2016 et 2017.   

Vanessa a gentiment accepté de jouer un rôle d’exemple à toutes les jeunes filles présentes. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.