Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Chroniques financières , par

10 août 2017 - 11:53

Devriez-vous détenir de l’or?

Certains investisseurs aiment détenir de l’or – et on le comprend facilement. Depuis les débuts de la civilisation jusqu’à aujourd’hui, le métal précieux a gardé sa valeur et est reconnu comme moyen d’échange par excellence presque partout dans le monde car il est rare, contrôlable et reconnaissable. Il s’est imposé comme un symbole de richesse et de spiritualité.
 

Même en cette ère de dématérialisation des moyens de paiement, l’or garde sa pertinence et demeure une composante valable d’un portefeuille de placement pour certains investisseurs.
 

Mais l’or vous convient-il comme placement, particulièrement pour votre retraite? Pas nécessairement. Et voici pourquoi.
 

De l’or, c’est de l’or, et beaucoup de gens y demeurent attachés. Toutefois, lorsque les émotions font place aux chiffres, on obtient un tout autre portrait.
 

En août 2016, deux professeurs d’économie de l’université Harvard ont publié dans The Economic Journal* une étude intitulée « Gold Returns » dans laquelle ils font remarquer, d’après les données à long terme aux États-Unis, que « la corrélation des variations des cours de l’or avec les taux de croissance de la consommation est négligeable » et que « l’or n’a pas produit de rendements réels élevés en périodes de graves revers macroéconomiques ».
 

Autrement dit, l’or ne procure pas forcément la diversification nécessaire pour compenser les pertes lorsqu’il y a récession. Par contre, il pourrait se montrer utile dans un contexte de faibles taux d’intérêt, comme nous le soulignons dans le livre blanc intitulé Taux d’intérêt négatifs : implications pour les investisseurs, publié par le Groupe des stratégies de placement du Groupe Investors**.
 

En effet, comme il ne produit aucun rendement, l’or peut être attrayant lorsque les rendements sur les autres formes d’actif commencent à baisser. Par exemple, il évolue généralement à l’inverse des taux des obligations : quand les taux baissent, l’or monte, et vice versa. C’est pourquoi certains s’en servent pour se protéger contre l’inflation.
 

Les partisans de l’or recommandent d’investir environ 5% de l’actif d’un portefeuille dans le métal jaune. L’histoire nous montre par ailleurs qu’il ne conserve pas sa valeur et que, contrairement aux actions, il est sujet à de longues périodes de stagnation des cours. Alors, si vous avez l’intention d’investir dans l’or, faites-le à très faibles doses.
 

De nombreuses stratégies de placement éprouvées permettent de faire croître son patrimoine et de financer sa retraite. La décision d’inclure ou non de l’or dans votre portefeuille dépendra de vos objectifs financiers et de votre tolérance au risque. Vous devriez donc en parler à votre conseiller professionnel afin d’obtenir des conseils en or pour votre plan financier global.
 

* http://www.nber.org/papers/w18759 (en anglais seulement)

** Point de vue sur les placements, Taux d’intérêt négatifs : implications pour les investisseurs par Stephen Rogers, stratège en placements, Société de gestion d’investissement, I.G. Ltée

 

 

Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.



 

  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: