Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Chroniques financières , par

27 octobre 2017 - 07:59

Vivez une retraite heureuse, demeurez en bonne santé

LA RETRAITE EST UNE ÉTAPE IMPORTANTE que de nombreux Canadiens préparent pendant une grande partie de leur vie adulte, ce qui en fait une transition très attendue quand vient finalement le temps de l’aborder. Lorsqu’ils préparent cet objectif tant attendu d’une vie après le travail, la priorité de nombreux Canadiens est de s’assurer qu’ils disposeront de suffisamment de ressources financières pour remplacer leur revenu et conserver un mode de vie souhaitable. Certains, pourtant, pourraient ne pas se rendre compte qu’il est aussi important de tenir compte des besoins et des coûts potentiels en matière de soins de santé. Pour ceux qui devront renoncer à un régime d’assurance mieux-être en milieu de travail, le fait d’avoir un revenu de remplacement efficace et abordable remplit une fonction très importante : cela peut alléger le fardeau financier des dépenses de santé à engager.


Les besoins en matière de soins de santé à la retraite
La longévité et le mieux-être sont la priorité de nombreux Canadiens, mais nous sommes probablement plus exposés aux problèmes de santé à mesure que nous vieillissons. Parmi les Canadiens âgés de 65 ans et plus, près de 90 % sont atteints d’une ou de plusieurs affections chroniques, comme l’arthrose, l’ostéoporose ou une maladie cardiovasculaire1
. Ces affections peuvent nécessiter des adaptations allant d’un matériel permettant l’accessibilité à des soins infirmiers, en passant par de la physiothérapie.

Les aînés au Canada dépensent en général des sommes plus importantes en soins de santé que les Canadiens plus jeunes. Une enquête menée en 2014 a conclu que les ménages ayant à leur tête une personne âgée de 65 ans ou plus dépensent 6,1 % de leur budget des biens et services en soins de santé, alors que les ménages ayant à leur tête une personne âgée de moins de 30 ans dépensent 2,8 % de ce même budget2. Il n’est pas très étonnant d’apprendre que les médicaments sur ordonnance constituent l’une des plus importantes dépenses de soins de santé des Canadiens âgés de plus de 65 ans; ils représentent près de 30 % des dépenses de santé qu’ils engagent3. Les Canadiens suffisamment chanceux qui ont bénéficié d’un régime collectif d’assurance maladie pendant leurs années de vie active ne se rendent peut-être pas complètement compte du véritable coût des soins de santé.
 

Planification des dépenses
La compréhension des besoins en soins de santé potentiels n’est qu’une des pièces du casse-tête, savoir comment vous financerez tous ces besoins pendant vos années de retraite en est une autre. Une première étape utile consiste à déterminer si votre employeur offre une couverture continue aux retraités. Ensuite, si cela s’applique à votre situation, tenez compte de la couverture de votre conjoint : suffira-t-elle pour répondre à vos besoins et combien de temps durera-t-elle?

Si votre situation vous impose de magasiner un autre régime, il faut envisager toute une gamme d’options. Certains des services de santé courants couverts sont les suivants : médicaments sur ordonnance, séjours à l’hôpital, soins infirmiers et à domicile, soins de la vue et matériel médical ainsi que services dentaires tels qu’examens, nettoyages dentaires, obturations et traitements de canal. Recherchez les régimes qui offrent différents niveaux, ce qui vous permettra d’en choisir un qui correspondra le plus possible à vos besoins et à votre budget. De nombreux régimes offrent une couverture pour les conjoints et les enfants, des options complémentaires comme une assurance voyage et des options additionnelles comme des taux particuliers pour les couples et les familles ayant plusieurs enfants.


Se montrer proactif
Sécuriser son assurance maladie et dentaire bien avant la retraite peut se révéler avantageux pour plusieurs raisons. Non seulement cela préviendra une lacune dans la couverture, mais certains régimes comportent une acceptation garantie et aucun questionnaire médical si vous présentez une demande au cours d’un délai spécifique après la fin de votre régime collectif.

Tout au long du processus, votre conseiller est la personne qui possède la meilleure expertise pour vous aider à comprendre les différents régimes proposés et à décider quelles options conviennent à vos besoins. Le fait de posséder le bon régime de soins de santé peut permettre d’apaiser les inquiétudes concernant le fait d’avoir à payer de futures exigences médicales et de se concentrer davantage sur ce qui devrait nous préoccuper : profiter de la retraite au maximum.

1 www.phac-aspc.gc.ca/cphorsphc-respcacsp/2010/fr-rc/cphorsphc-respcacsp-06-fra.php
2 Statistique Canada, « Enquête sur les dépenses des ménages », 2014, dernière modification le 12 février 2016,
www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/160212/dq160212a-fra.htm (consulté le 26 octobre 2016)
3 www.retirementadvisor.ca/retadv/apps/articles/articles.jsp?articlePage=HealthCare&learningMenu=articles


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.



 

  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: