Publicité

14 octobre 2021 - 09:30

Les Canadiens de Montréal

Jonathan Drouin en vedette, le trio de Suzuki en a arraché

Par Salle des nouvelles

Ce premier match de la saison était attendu par plusieurs, les Canadiens visitaient les Maple Leafs à Toronto pour une première fois depuis la fameuse première ronde de l’été dernier. Une joute qui s’annonçait excitante dès les départs, avec Price, Hoffman et Matthews, qui brillaient chacun par leur absence.

Dès les premières minutes de la partie, Jonathan Drouin a fait plaisir à ses partisans et du coup, à lui-même. Il a accepté une magnifique passe de Josh Anderson pour marquer son premier filet depuis son absence prolongée par les enjeux personnels. Un moment haut en émotion pour le Québécois ainsi que les partisans hâtifs de le revoir.

Au-delà de Drouin, son trio complété par Christian Dvorak et Josh Anderson a connu un fort duel durant les soixante minutes de jeu, et ce, même si ce but de Drouin a été le seul. Malgré l’offensive menaçante du Tricolore sur papier, ça n’a pas trop paru sur la glace, puisque pour le reste du match, Montréal n’a pas fait scintiller la lumière rouge.

Pourtant, la troisième période, particulièrement, s’est faite pleine de belles surprises et opportunités du côté de Montréal pour égaler la marque 2 à 2. Les Maple Leafs ont offert près de deux minutes à deux hommes en moins aux hommes de Dominique Ducharme, mais ce ne fut pas suffisant pour en profiter.

Il faut le reconnaître, le gardien en bleu Jack Campbell a connu une forte soirée de travail. Malgré tout, le trio vedette du CH en séries n’a pas su menacer l’adversaire comme il en est capable.

Nick Suzuki, Cole Caufield et Tyler Toffoli n’ont pas de quoi se vanter, avec très peu d’occasions de marquer en plus de terminer respectivement leur match avec un différentiel de -1.

Pour en ajouter une couche, la troisième unité avec Jake Evans, Brendan Gallagher et Joel Armia s’est faite presque totalement invisible du côté opposé de la patinoire. Le trio de Dvorak a été le seul avec un brin d’opportunisme dans ce premier duel.

Malgré tout, le CH s’est bien débrouillé dans sa zone, sans Carey Price ni Shea Weber, les joueurs les plus salariés du club. Offensivement, il ne faut pas s’inquiéter, car Mike Hoffman est en chemin pour faire des dégâts en supériorité numérique.

D’autant plus que le jeune Adam Brooks, nouveau membre du CH, devrait se montrer le bout du nez très bientôt dans la formation. C’était un premier match qui en annonce plusieurs autres prometteurs. Le prochain rendez-vous est contre les Sabres de Buffalo, dès ce jeudi soir 14 octobre.

En collaboration avec Mathieu Bouchard

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.