Publicité
15 février 2020 - 11:00

27 et 29 février

La troupe de théâtre l'Épisode présente « BILLY LE KID 2082 »

Par Salle des nouvelles

La troupe de théâtre L’Épisode du Cégep Beauce‑Appalaches présentera la pièce Billy le Kid 2082, les 27 et 29 février prochains à 19 h 30 à la Salle Alphonse-Desjardins. La pièce écrite et mise en scène par Harold Gilbert met en vedette dix-huit comédiens-étudiants.

L’action se déroule en 2082, soit deux cents ans après la véritable histoire du célèbre hors-la-loi américain. Malgré les efforts des différents gouvernements, les changements climatiques ont accentué la déchéance de la Terre. Afin de retrouver une sécurité et une qualité de vie maintenant révolues, les mieux nantis de la société se sont établis sur des bases lunaires, laissant les Terriens aux prises avec la pollution et la maladie. Cette population s’enivre aux plaisirs défendus et vénère Pat Garrett, le capitaine de la sécurité publique de la base, car il aurait débarrassé celle-ci du dangereux criminel Billy le Kid un an plus tôt. Or, un événement inattendu viendra bouleverser l’équilibre.

C’est Olivier Fortier, étudiant dans le programme Arts, lettres et communication, option Création et médias qui interprétera le rôle de Billy le Kid. La troupe de cette saison est équitablement divisée entre d’anciens et de nouveaux membres.

« Les spectateurs seront impressionnés par la scénographie qui les projettera directement sur la lune, ils auront l’impression d’entrer eux-mêmes sur la base lunaire », lance Julie Beaudoin, responsable au Socioculturel au Cégep Beauce-Appalaches. Les spectateurs peuvent s’attendre à une projection sociale qui déroute et illustre la nature humaine qui, de fil en aiguille semble rester fidèle à ses propres pulsions innées.     

Un western spatial

L’univers du western représentait un grand défi pour les comédiens qui devaient, au passage, être en mesure de jouer avec justesse l’univers futuriste et dystopique présenté. Deux styles qui peuvent paraître à des années-lumière l’une de l’autre, mais qui ont beaucoup en commun selon son auteur.

« Le western et la science-fiction sont plus similaires qu’on ne peut l’imaginer. Les deux proposent des scènes explosives et une vision manichéenne de leur environnement. Ce sont des styles propices au divertissement pour les spectateurs », explique M. Gilbert.

S’il est certain que le divertissement sera au rendez-vous lors des deux représentations, les spectateurs auront aussi la chance de vivre une expérience qui les ramènera à leur propre comportement à une époque où les questions fusent, et où nos actions d’aujourd’hui pourraient avoir des impacts sur les futures générations.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.