Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 août 2018 - 14:58 | Mis à jour : 21 août 2018 - 08:42

Samuel Poulin se réjouit de la proposition de la CAQ au sujet du taux unique des frais de garde

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Beauce-Sud, Samuel Poulin, se réjouit de l’engagement de sa formation politique de baisser le tarif de garde au taux universel de 8,05 $ par jour. Ce tarif sera indexé par la suite.

Pour le candidat, cette mesure, qui serait mise en vigueur si son parti formait le gouvernement le 1er octobre, permettrait à des centaines de parents de jeunes enfants, dans Beauce-Sud, de respirer un peu plus sur le plan financier.

« Je me souviens de Philippe Couillard qui avait promis en 2014, main sur le cœur, de ne pas hausser les tarifs de garderies. Quelques semaines plus tard, il avait pourtant créé un nouvel impôt pour les familles du Québec. Cela n’était pas prévu dans le budget des parents qui sont déjà surtaxés. Présentement, plusieurs sont même obligés de faire des ententes de paiements avec Revenu Québec pour acquitter la facture imposée par Philippe Couillard. Le Parti libéral a pris les familles du Québec pour des guichets automatiques, et croyez-moi, il est temps que ça cesse. »
- Samuel Poulin, candidat de la CAQ dans Beauce-Sud

Un gouvernement formé par la formation politique de centre-droit abolirait sur une période de quatre ans ce qu'elle appelle la « taxe famille » en ramenant les frais de garde en milieu subventionné à un taux unique. Au bout de quatre ans, cette mesure permettrait au gouvernement de remettre 160 millions de dollars par année dans les proches de parents de jeunes enfants.

Par ailleurs, la CAQ entend maintenir la bonification et l’indexation annuelle annoncées au dernier budget pour le crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants. Ce crédit d'impôt profite aux parents dont l’enfant fréquente un milieu de garde non subventionné. 

« Un seul parti s’impose comme le parti des familles et de la classe moyenne. Après avoir annoncé une baisse des taxes scolaires pour les gens de la région, voilà que nous prenons un engagement précis pour les familles de Beauce-Sud. Depuis 15 ans, le '' slip de paye '' des citoyens est amputé de toutes sortes de taxes et tarifs. Il faut remettre de l’argent dans les poches des citoyens. C’est eux qui, par la suite, feront le choix d’en remettre dans notre économie. Il faut faire confiance aux gens pour gérer leur propre argent », conclut Samuel Poulin. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.