Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 août 2018 - 08:28 | Mis à jour : 18:14

Les libéraux de Beauce-Sud célèbrent en grande pompe la candidature de Paul Busque

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 4

Hier, l'association libérale de Beauce-Sud a procédé à son assemblée d'investiture à Saint-Benoît-Labre. En présence du ministre québécois des Finances et député de Robert-Baldwin, Carlos Leitão, de même que d'une centaine de convives, dont Robert Dutil, le député actuel de Beauce-Sud, Paul Busque, a été investi candidat sur les terres de sa famille.

Lire aussi : « Paul Busque mise toujours sur son bilan pour la prochaine élection » ; « Le député Paul Busque présente fièrement son bilan » et « Beauce-Sud : Paul Busque se retire du caucus libéral et s'explique »

« Le Québec va bien », selon le ministre des Finances

Le ministre des Finances a prononcé une allocution dans la cabane à sucre appartenant à la famille de son collègue de Beauce-Sud. L'économie du Québec va bien, et même très bien. À entendre les opposants du Parti libéral du Québec (PLQ), de dire M. Leitão, le Québec serait « à feu et à sang ». De plus, les finances du Québec sont en ordre.

« Il fallait le faire. Les finances du Québec étaient en très mauvaise posture. On avait des déficits récurrents, des déficits structurels ; et si on continuait sur la même voie, on se serait retrouvé dans une situation qui aurait été extrêmement pénible. [...] Il fallait mettre la maison en ordre, on s'était engagé à le faire. »

Ce serait en raison des efforts financiers effectués que le gouvernement a maintenant les marges de manoeuvre nécessaires pour faire des promesses crédibles. L'élu montréalais a suggéré aux gens présents de ne pas se laisser influencer par ce qu'on entend çà et là à propos de la désorganisation des troupes libérales. Selon lui, il n'est en rien : l'équipe libérale est déterminée et bien organisée.

Pourtant, l'ex-premier ministre du Québec en poste de 2003 à 2012, Jean Charest, a dit récemment dans une radio de Québec, au sujet de son ancien parti, que « ça laisse une impression qu’il y a de l’improvisation de part et d’autre, et ça, ce n’est jamais bon ». Il faisait référence à l'éjection de François Ouimet du PLQ, qui a été remplacé d'une manière cavalière par l'ex-joueur de hockey Enrico Ciccone.

Ce désaveu s'ajoute à celui Roch Cholette, ancien député libéral de 1998 à 2008, qui a dit au sujet de son ancien parti : « Je ne le reconnais plus. C’est un parti qui a perdu ses repères, qui manque de respect, qui ne favorise pas le travail d’équipe, et qui a perdu la notion des valeurs libérales [...]. »

Maintenant, affirme le ministre, le Parti libéral entend « améliorer la qualité de vie des Québécois ».

« Ça me fait vraiment chaud au coeur », dit Paul Busque

Le candidat libéral dans Beauce-Sud, Paul Busque, qui en est toujours le député, a remercié d'innombrables personnes pour leur appui. « C'est un réel plaisir pour moi de représenter les gens de Beauce-Sud et de travailler, justement, à faire de Beauce-Sud un comté [sic] dans lequel, un, il fait bon vivre, et deux, dans lequel il se passe plein de choses », a-t-il dit devant une foule de partisans.

Le bilan aux dépens des propositions

Paul Busque est fier de son bilan, il ne s'empêche pas de faire part des projets dont il a aidé à la concrétisation. Parmi ceux-ci : la réfection du quai Pinon, le prolongement de l'autoroute 73 à Saint-Georges, l'agrandissement de l'école à Notre-Dame-des-Pins et les nombreux projets d'infrastructures sportives à travers la Beauce, que ce soit par exemple à Saint-Théophile ou à Saint-Zacharie.

Interrogé hier par EnBeauce.com au sujet des propositions qu'il mettra en avant durant les 39 prochains jours, le député était resté évasif. Il s'est restreint à dire : « J'aurai un grand plaisir à vous faire part de mes engagements et des thèmes lorsque la campagne sera officiellement déclenchée, c'est-à-dire demain. Ce soir, c'est vraiment la soirée de mon investiture ; c'est cet événement-là qu'on célèbre. »

L'ancien député de la circonscription, Robert Dutil, a envoyé un message fort aux militants dans un discours : rien ne sera donné aux libéraux dans Beauce-Sud. Il leur faudra travailler très fort. Il n'en demeure pas moins qu'il est confiant que Paul Busque remporte l'élection le 1er octobre.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • non merci des gros zero

    dino berube - 2018-08-23 16:18
  • Ils veulent notre "bien", on vote pour eux encore un autre 15 ans, ça va surement mieux aller!

    Denis - 2018-08-23 18:54
  • A une journée du declenchement officiel des élections, M.Busque ne connait pas ses engagements ni les propositions qu'il fera pour servir ses electeurs. Bon programme pour un candidat qui pense etre élu!!!!!!!!!!!!!!!

    michel - 2018-08-23 21:20
  • Non merci!

    CAQ - 2018-08-23 21:44