Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 août 2018 - 14:15

Le Parti conservateur du Québec veut faire respirer les PME québécoises

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Adrien Pouliot, annonce qu’un gouvernement formé par son parti donnerait une « bouffée d’air » aux petites et moyennes entreprises (PME) du Québec.

Les PME québécoises autres que celles du secteur manufacturier et primaire paient le taux d’imposition le plus élevé au Canada. Selon le parti de droite, un taux de cette nature décourage l’investissement et l’entrepreneuriat, encore plus dans un contexte de mondialisation. Précisons que les concurrents américains des entreprises québécoises ont bénéficié récemment d’une baisse importante de leur taux d’imposition.

Toujours selon le PCQ, les effets négatifs des impôts des entreprises sont assumés par les travailleurs. De un, ils freinent les hausses salariales ; de deux, ils diminuent la capacité d'embauche des entreprises.

« Nous allons éliminer les 3,1 milliards de dollars donnés en subventions et en crédits d’impôt aux entreprises qui ont les moyens de se payer des lobbyistes ou qui sont bien connectées avec le pouvoir.  Nous prendrons cet argent pour diminuer immédiatement de 40 % le fardeau fiscal des sociétés québécoises sans augmenter le déficit ou la dette », mentionne M. Pouliot dans un communiqué de presse bilingue.

***

Le Parti conservateur du Québec a été fondé en 2009. Il ne détient aucun siège à l'Assemblée nationale du Québec. Dans Beauce-Sud, les couleurs de la formation politique seront défendues par Milan Jovanović. Ce dernier s'était porté candidat à l'élection partielle du 9 novembre 2015, remportée par le libéral Paul Busque. M. Jovanović avait recueilli 3,21 % des suffrages exprimés.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.