Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 septembre 2018 - 16:12 | Mis à jour : 16:48

Élections 2018

Québec solidaire veut prévenir la dépression au travail

Jérôme Blanchet-Gravel

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 1

Afin de lutter contre le stress au travail et l’augmentation des épuisements professionnels, un gouvernement solidaire réviserait la loi sur les normes du travail et mettrait en place une vaste stratégie anti-burnout. Il s'agit d'une énième annonce d'une mesure audacieuse pour le parti de gauche durant cette campagne. 

Les porte-parole du parti de gauche rappelle d'abord que l’épuisement professionnel touche de plus en plus de travailleurs. Au Québec, une personne sur quatre serait exposée à un stress élevé au travail. De même, on estimerait qu’entre 30 et 50% des absences de longue durée au travail sont causées par l’épuisement, l’anxiété ou la dépression. Québec solidaire est d’avis qu’il est urgent de répondre à cette situation.

« Le burn out est le mal du siècle. Nous sommes de plus en plus stressés, nous avons de moins de en moins de temps, nous nous épuisons de plus en plus. Ce portrait n’est pas surprenant : alors que le monde du travail a changé drastiquement dans les dernières années, les normes du travail, elles, n’ont pratiquement pas évolué. On a toujours aussi peu de vacances, peu de congés payés, et presque aucune mesure de conciliation famille-travail. Il faut faire quelque chose. », a martelé Gabriel Nadeau-Dubois.

Plus de vacances et de congés : le paradis solidaire 

Un gouvernement solidaire réformerait aussi la loi sur les normes du travail afin d’y inclure un ensemble de dispositions, notamment plus de vacances, de congés maladie ou de jours fériés.

Le parti voudrait : (1) quatre semaines minimum de vacances après un an de service continu, (2), une demi-journée de maladie payée par mois, (3), cinq congés payés pour responsabilité familiale sur les 10 déjà prévus dans la loi et (4) deux nouvelles journées fériées. Ces congés seraient la Journée internationale des femmes le 8 mars, et la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs le 1er mai. 

« Toutes les études le montrent : plus de vacances entraîne des effets bénéfiques sur l’économie. Cela améliore le bien-être des travailleurs, réduit les maladies professionnelles et rend les employés plus efficaces. Ce n’est pas normal qu’un quart de nos travailleurs et travailleuses soient laissés à eux-mêmes avec des problèmes d’épuisement qui hypothèquent leur santé. Il est plus que temps de s’assurer que les gens qui travaillent fort aient le temps de reprendre leur souffle », a fait valoir le candidat Alexandre Leduc en conférence de presse.

Moins de précarité, plus d’équilibre

Québec solidaire veut aussi s’assurer que les normes du travail favorisent un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Sur les 10 journées de congé pour responsabilité familiale inscrites dans la loi, 5 seraient entièrement payées afin de limiter la perte de revenus liés à ce type d’absentéisme. Ce type d'absentéisme toucherait surtout les femmes, ce qui heurte les principes néo-féministes de la formation. 

Un gouvernement solidaire inscrirait également dans la loi sur les normes du travail le droit des salariés de refuser de faire des heures supplémentaires sans représailles. Enfin, il serait obligatoire pour un employeur de fournir l’horaire de ses employés au moins 7 jours à l’avance.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est ironique que ce soit Québec suicidaire qui en face la promo

    steve - 2018-09-25 09:12