Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juillet 2018 - 15:20 | Mis à jour : 10 octobre 2018 - 15:40

Un projet pour lutter contre une plante envahissante à St-Aurélie

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

La Municipalité de Saint-Aurélie a annoncé qu'elle s'était dotée d’un nouveau ponton pour lutter contre le myriophylle, une plante aquatique envahissante. En effet, pour faciliter le travail d’installation de toiles et d’arrachage, un deuxième ponton était nécessaire.

Le myriophylle à épi est une plante aquatique envahissante originaire de l’Europe, de l’Asie et du Nord de l’Afrique. Selon la documentation fournie par le Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques :

« Cette plante pousse sous l’eau et produit des épis de fleurs émergents. Il peut former des herbiers denses à des profondeurs variant de un à dix mètres. Ses tiges atteignent la surface quand il pousse à moins de cinq mètres de profondeur. Il forme alors une canopée dense à la surface de l’eau. »

La lutte au myriophylle est un enjeu important au lac des Abénaquis à Sainte-Aurélie. Plusieurs bénévoles de l’Association des Riverains du Lac des Abénaquis travaillent fort et ont besoin d’équipement, tel un ponton, pour lutter plus efficacement contre cette plante. 

Le projet communautaire a pu voir le jour grâce à une subvention de l’ordre de 3 600 $ dans le cadre du Fonds de développement des territoires intervenu entre la MRC des Etchemins et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. La Municipalité a contribué pour un montant total de 900$.

Avec ce nouvel outil de travail, la Municipalité est convaincue de pouvoir contrôler et prévenir la prolifération de plante nuisible. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à la municipalité de Ste-Aurélie pour son excellent travail à vouloir éradiquer cette plante nuisible. Vous êtes très tenace et vous réussirez à la faire disparaître j'en suis sur. C'est un beau lac et il faut continuer à le garder en santé...

    Bernard Poulin - 2018-08-23 11:39