Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 octobre 2018 - 11:08 | Mis à jour : 15 octobre 2018 - 16:18

Conférence de Francine Lavoie

La Beauce: une destination de choix pour l'observation d'oiseaux

Par Maude Ouellet, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le mercredi 10 octobre, Francine Lavoie était de passage à la salle Denise Rodrigue du centre culturel Marie-Fitzbach. Membre et ancienne présidente du Groupe des ornithologues de Beauce-Etchemins, c'est avec une passion contagieuse qu'elle présentait à quelque cinquante personnes les oiseaux susceptibles d'être observés dans la région. 

La conférence était divisée en trois volets: les oiseaux de rivière et de lac, les oiseaux de forêt et finalement les hiboux et les chouettes. Mme Lavoie présentait les spécificités propres à chaque espèce, ainsi que des astuces pour les reconnaître, tout cela accompagné d'enregistrements de leurs chants et de photos prises par les membres du club. Il faut souligner la grande qualité des photos présentées, notamment celles de Réjean Turgeon qui a déjà exposé ses clichés au Centre culturel Marie-Fitzbach. Mme Lavoie, en plus d'être la conférencière invitée, s'est aussi initiée à la photographie dans les dernières années; elle a présenté quelques unes de ses photos lors de la soirée.

L'amatrice d'oiseaux et ancienne enseignante a commencé à faire de l'observation il y a de cela 19 ans. Depuis, elle multiplie les sorties en différents milieux, tant bien près des lacs et des rivières qu'en forêt. C'est une amie qui l'a introduite à l'univers de l'ornithologie dans les Everglades, en Floride. Depuis, elle a rejoint le club d'ornithologie de Beauce-Etchemins et c'est au sein de ce groupe qu'elle a acquis le plus de connaissances sur les oiseaux. Elle décrit la présence d'une grande entraide au sein du club: les membres plus expérimentés mentorent les novices. Quand elle a commencé, Mme Lavoie avait peine à identifier un merle. 

​Pourquoi la Beauce est-elle une région de choix pour l'observation d'oiseaux?

Son affection pour les oiseaux l'a conduit au quatre coins du Québec, de multiples fois en Floride, trois fois au Costa Rica et même en Afrique. Malgré tout, elle décrit la région de la Beauce comme un véritable corridor migratoire qui attire des observateurs de partout, tout particulièrement au printemps, où la diversité est à son paroxysme. Ce phénomène peut être expliqué par plusieurs facteurs, d'abord les inondations printanières; bien qu'elles soient une véritable source de stress pour les riverains, elles riment avec abondance pour les oiseaux aquatiques. Ensuite, la Beauce est située sur un axe de migration important des oiseaux, en plus de compter sur une grande présence de forêt mixte, ce qui constitue un habitat de choix pour les oiseaux, notamment pour les parulines. 

Les points d'observation les plus prisés sont les lacs de la région de Sainte-Aurélie et le lac Etchemin à l'automne, ainsi que la rivière Lebras, près de Beauceville, au printemps. Bien que l'hiver soit une saison plus calme en ce qui a trait à l'observation d'oiseaux, on peut compter sur la présence d'espèces provenant du Grand Nord, pour lesquelles la Beauce est, en quelque sorte, synonyme de Floride. 

Mme Lavoie nous apprenait aussi que depuis qu'elle a commencé à faire de l'observation, elle a remarqué que la présence de certaines espèces est maintenant plus récurrente dans le secteur. 

Il y a des oiseaux qui sont plus présents qu'ils ne l'étaient, ils s'étendent vers le Nord. Le cardinal rouge est un très bel exemple: je ne crois pas qu'il était présent même dans la Beauce, maintenant il y en a pas mal. 

Francine Lavoie, conférencière au Groupe d'ornithologie de Beauce-Etchemins

Elle citait aussi l'exemple des passerins indigo qu'on peut maintenant observer plus facilement,  en mentionnant que l'adoucissement du climat est probablement en cause.

Les membres de l'auditoire de la conférence sont ressortis satisfaits; gageons que le Groupe d'ornithologie de Beauce-Etchemins a désormais de nouveaux adhérents. 
Au printemps, Le GOBE invitera un autre conférencier, cette fois de l'extérieur. La date et le sujet traité restent à confirmer. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Bel article!

    Alain - 2018-10-11 11:29
  • L'ornithologie n'a rien d'attirant au premier coup d’œil, mais lorsqu'il s'y intéresse et qu'on commence à identifier, ca devient maladif comme passion. J'aime répertorier toutes les espèces que j'ai réussi à identifier et je me suis même équipé en photo pour la cause.

    Frampton Wild Life - 2018-10-11 16:49
  • Très intéressant d’autant plus que je déménage en Beauce au printemps 🙂

    Léo Talbot - 2018-10-11 21:41