Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mai 2014 - 12:17 | Mis à jour : 16:53

Simulation d’accident mortel : un réalisme saisissant pour les jeunes

Ce matin les élèves de cinquième secondaire de la Polyvalente de Saint-Georges ont assisté à leur première simulation d’accident présentée par la Sûreté du Québec de la MRC Beauce-Sartigan. Le réalisme de la scène, qui a su en toucher plusieurs, a certainement fait comprendre aux futurs diplômés l’importance de ne pas conduire avec les facultés affaiblies.  

La SQ, en collaboration notamment avec les services d’urgences CAMBI, ont reconstitué une collision mortelle impliquant deux voitures, sur la 119e Rue. La victime gisait sur le sol à l’arrivée du policier. Les secours ont apporté leur aide aux comédiens blessés gravement. L’un des conducteurs, qui célébrait son bal de finissant, a été arrêté par la police pour avoir conduit avec les facultés affaiblies et avoir causé un accident mortel.

Impacts auprès des étudiants

Bien que cette simulation soit présentée pour la première fois aux élèves de la Polyvalente de Saint-Georges, elle a déjà fait ses preuves notamment auprès des étudiants de la polyvalente Bélanger, à Saint-Martin. «Habituellement, les jeunes lisent le journal et voient une photo ou deux de ce genre d’accident, explique Daniel Desmarais, directeur du poste de police de la MRC Beauce-Sartigan. Ici, ils peuvent voir l’impact. Les personnes qui crient à l’aide dans l’auto, c’est ce qui fait mal au cœur et qui vient nous chercher, ajoute-t-il. L’image demeure dans la tête.»

M. Desmarais affirme qu’après chaque simulation, des sondages sont effectués auprès des jeunes afin d’avoir un aperçu de l’impact que cela engendre. «Les jeunes nous disent eux-mêmes que le scénario reste dans leur tête et qu’ils font très attention, indique le directeur de la SQ. On remarque aussi que lors des bals, il y a moins d’arrestations et moins d’accidents impliquant de l’alcool. C’est très encourageant.»

De nombreuses conséquences

Les étudiants étaient ensuite invités à une conférence donnée à l’auditorium de l’école. La SQ ainsi que des intervenants du CLSC y abordaient les conséquences de la conduite avec les facultés affaiblies. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.