Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mars 2018 - 18:00 | Mis à jour : 4 mai 2018 - 11:22

LETTRE OUVERTE | Étude québécoise sur les semences traitées aux insecticides

Toutes les réactions 1

Cette lettre ouverte, rédigée par Christian Overbeek, président des Producteurs de grains du Québec, formule une proposition pour la mise en place d’une première étude québécoise élargie sur les semences traitées aux insecticides. En voici l'intégralité.

À lire également :

« La principale étude scientifique réalisée en sol québécois sur la question des semences traitées aux néonicotinoïdes, commandée par le ministère de l’Agriculture, a mené à la création d’un outil devant contribuer à la prise de décision des producteurs dans l’utilisation, ou non, de ces produits.

Or, les producteurs de grains qui ont testé les alternatives suggérées par l’utilisation de cet outil en sont arrivés à des conclusions significativement différentes et coûteuses. C’est pour ces raisons, entre autres, que nous avons toujours affirmé que les bases scientifiques de la nouvelle réglementation sur les pesticides étaient contestables.

Cela étant dit, il a toujours été clair que, si des alternatives économiquement et écologiquement avantageuses étaient disponibles, les producteurs de grains les adopteraient, comme ils ont su le faire par le passé pour les connaissances nouvelles, lorsqu’ils sont appuyés par des activités de transfert et des services- conseils de qualité.

Aujourd’hui, nous souhaitons affirmer notre désir d’œuvrer constructivement pour le développement durable du secteur des grains en participant, conjointement avec le gouvernement du Québec, à une première étude québécoise élargie sur les semences traitées aux insecticides.

L’étude envisagée serait financée conjointement, réalisée de manière indépendante et ses résultats rendus publics. C’est donc une invitation lancée au gouvernement du Québec. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Que fait-on avec tous les morts enterrés embaumés avec des produits toxiques dans les cimetières polluant la nappe sphréatique?

    Paul - 2018-03-27 19:34