Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 novembre 2018 - 15:11 | Mis à jour : 16:40

OPINION | Claude Morin, un maire partisan qui fait de mauvais calculs

Jérôme Blanchet-Gravel

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 20

Le maire de St-Georges est très actif en politique. Mais pas seulement en politique municipale. Durant la dernière campagne électorale provinciale, Claude Morin s’est illustré en soutenant le candidat défait du Parti libéral, Paul Busque. Dorénavant, contre Maxime Bernier, Claude Morin appuie Richard Lehoux du Parti conservateur du Canada. Une bonne stratégie pour faire valoir les intérêts de la ville ? 

Claude Morin semble vraiment apprécier la politique fédérale et provinciale. Ancien député de l’ADQ (2007-2008), la politique semble l’exciter au plus au point…. Au point où il semble incapable de ne pas prendre position lors d’une campagne électorale. Lors de la dernière campagne électorale québécoise, le maire de Ville St-Georges est apparu dans un certain nombre de publicités partisanes aux côtés du député défait. 

L’appui du maire à Paul Busque, le candidat défait 

Questionné à ce sujet par notre quotidien, Claude Morin avait d’abord nié l’évidence, affirmant qu’il « appuyait tout le monde ». Mais ultérieurement, le maire de Ville St-Georges avait été forcé d’admettre qu’il appuyait bel et bien le candidat libéral. Dans une entrevue accordée à la radio du Cool FM 103.5, il avait fini par admettre, du bout des lèvres, qu’il appuyait bien M. Busque. 

Questionné par EnBeauce.com, l’ex-premier ministre du Québec, Philippe Couillard, avait lui-même admis, sans aucune gêne et devant les médias nationaux, que le maire de St-Georges appuyait son candidat. C’était à l’occasion d’une conférence de presse à l’usine du Spécialiste du bardeau de cèdre, à Saint-Prosper. Quelques jours seulement avant l’élection. 

Comme nous le savons, dans Beauce-Sud, ce n’est pas Paul Busque qui a été élu le 1er octobre dernier, mais bien le jeune Samuel Poulin de la CAQ. Ce dernier a récolté 62,6 % des appuis dans la circonscription. Quant à lui, Busque a seulement récolté 20,8% des appuis, arrivant devant la candidate solidaire, Diane Vincent (5,79 %).

Dès les prochains mois, Claude Morin devra donc travailler avec un député qu’il n’a pas appuyé, ce qui démarre fort mal une bonne collaboration. D’autant plus que des tensions existaient déjà entre les deux hommes avant même le déclenchement de la campagne électorale. Une dernière campagne durant laquelle ces tensions ont été exacerbées.

Un autre appui risqué

Mais Claude Morin ne semble pas du tout avoir appris de ses erreurs. Car voilà qu'il appuie dorénavant Richard Lehoux, le candidat du Parti conservateur dans la circonscription fédérale de Beauce. Lorsque le chef du PC est venu présenter son candidat samedi dernier à St-Elzéar, Claude Morin était présent, allant jusqu’à monter sur scène pour poser avec son nouveau candidat devant les photographes et les caméramans. 

En appuyant M. Lehoux, le maire de Ville St-Georges se retrouve évidemment à désavouer Maxime Bernier, un député encore très populaire, qui en plus, est maintenant le chef d’un grand parti fédéral. Une formation politique qui pourrait rapidement se tailler une véritable place dans le paysage politique canadien. Est-ce vraiment stratégique de se mettre à dos une telle personnalité ? 

Interrogé par EnBeauce.com en marge d’un conseil municipal, M. Morin avait d’ailleurs vertement critiqué Maxime Bernier, qu’il perçoit comme un député absent et déconnecté de sa base régionale. Il faut dire que le maire s’était déjà présenté contre lui au niveau fédéral, ici même en 2011. M. Morin est peut-être un homme de convictions, mais il doit encore travailler avec M. Bernier sur des dossiers très importants. Une situation qui pourrait se répéter dans l’avenir.

Bien évidemment – je tiens à le reformuler –, il n’est pas interdit pour Claude Morin d’avoir des opinions politiques et de les émettre publiquement de temps à autre. Nous vivons en démocratie et c’est très bien ainsi.

Par contre, en tant que maire, ses choix partisans demeurent très questionnables, dans la mesure où ils peuvent compromettre l’évolution de dossiers auxquels tiennent beaucoup les citoyens. En agissant de la sorte, Claude Morin finira par bousiller les bonnes relations de St-Georges avec des acteurs politiques qui ont le pouvoir de faire avancer la Beauce. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

20 réactionsCommentaire(s)
  • Entièrement d’accord avec vous Jérôme Blanchet-Gravel. Claude Morin ne devrait pas prendre position.

    Christian Tremblay - 2018-11-07 15:44
  • Tu fais bien Claude , ca prouve que tu est un maire d' opinion ........pis ceux la que ca fais pas leur affaire ils auront juste a voté contre toi a la prochaine élection municipal........

    Robert - 2018-11-07 17:31
  • Claude suit le vent...., en novembre 2019, peut être il sera libéral...les vents contraire jouent contre lui parfois...

    Gaston - 2018-11-07 17:55
  • Toi, tu as droit à ton opinion mais pas Claude Morin...

    Bob - 2018-11-07 18:15
  • On le paye pas pour s'occuper des élections provinciales ou fédérales. Qu'il garde son temps pour s'occuper de la ville

    Marcel - 2018-11-07 18:40
  • S'il est vrai qu'il serait plus sage pour le Maire Claude Morin de jouer un rôle moins partisan lors des élections provinciale et fédérale, les élus ne devraient pas oublier qu'au lendemain de l'élection, ils ne sont pas seulement les députés des membres de leurs partis, mais les députés de l'ensemble des citoyens beaucerons. De plus, si l'on regarde les résultats détaillés des élections à St-Georges, on constate que Maxime Bernier et Samuel Poulin ont obtenu d'importantes majorités à St-Georges. Vouloir pénaliser le Maire Morin en négligeant les dossiers concernant St-Georges reviendrait à pénaliser l'ensemble des citoyens de St-Georges, donc leurs électeurs. Un peu de sagesse des deux côtés serait bénéfique pour notre démocratie.

    Pier Dutil

    Pier Dutil - 2018-11-07 18:53
  • Que voulez-vous.. comme dirait Jean Chrétien.
    Il n'a pas le pif pour la politique ! Miser sur le mauvais cheval.. il est doué.
    Que peut-on espérer d'un militaire retraité avec grosse pension du gouvernement fédéral et un salaire de maire de plus de 85,000.00$/année + compte de dépenses..
    Oui chef ! Non chef..
    Je me souviens

    Dramatix - 2018-11-07 19:14
  • Je comprend notre maire de ne pas appuyer Maxime , un candidat insignifiant et absent, qui n’a jamais travaillé dans l’intérêt des Beaucerons. Mais si Maxime est réélu avec son parti de marginaux , sont aidé ne sera d’aucne utilité

    Lise - 2018-11-07 19:50
  • En tant que maire, Claude Morin me déçoit.
    Un hostie de vire-vent, vire-poche.
    La prochaine fois, je vais voter contre, peu importe qui se présente.
    Un gars qui a une tête sur les épaules n'agit pas ainsi.



    Il me fait penser à Busque, pas de parôle, ne répond au courriel, met la faute le Ministère des Transports, etc.
    Il n'attend que quelqu'un le seconde pour Ottawa ou Québec.

    Un payeur de taxes - 2018-11-07 19:55
  • Oups...on voit la main de papa bernier derrière cette opinion douteuse . Maxime est une honte et un politicien sans conviction qui n’a plus as digéré sa défaite à la chefferie

    Pierre Landry - 2018-11-07 19:57
  • Vous n’avez pas utiliser le bon terme avec ´acteur politique’´ ...je dirais plutôt figurant politique dans les deux cas

    Isabelle - 2018-11-07 20:02
  • Entièrement d’accord avec votre commentaire, le maire de St-Georges devrait se garder une petite gêne sur ses appuis de politiciens !!!

    Une citoyenne - 2018-11-07 20:15
  • Chef d’un grand parti fédéral ??? sur quelle planète vivez-vous monsieur le journaliste ?

    J Couillard - 2018-11-07 20:20
  • Sur quel base vous vous appuyez pour affirmer que M. Bernier est le chef d'un (grand) parti fédéral? Il est le chef d'un parti en devenir.

    Denis - 2018-11-07 20:20
  • On peut voir que l'auteur de cet article n'a pas grand chose à dire et n'est pas un grand connaisseur de politique pour écrire quelque chose de la sorte où l'on revient sur des pacotilles comme ca (un maire fait de la politique donc par le fait même il a besoin d'appuis et c'est un être-humain il y va selon ses convictions c'est normal qu'il se rapproche de gens à d'autre paliers de gouvernement, vous allez me dire que Labeaume n'est pas plus proche avec certains politiciens que d'autres ?...) quand au lieu de ca on pourrait regarder concrètement avec des faits et des statistiques ce que M. Morin a fait de cette ville qui est une des plus en santé économiquement de cette province. Maxime Bernier le chef d'un grand parti fédéral.... ouf la légalisation de la marijuana fait son oeuvre...

    Yvan Busque - 2018-11-08 00:08
  • J'aime cet article ,c'est la vérité et c'est très bien écrit .
    M.Morin devrait se fermer et demeurer neutre si il veut avoir des subventions

    Charline Poulin - 2018-11-08 09:34
  • nous pourrions écrire le même article en parlant du journaliste Jérome Blanchet-Gravel qui lui est du coté de la CAQ.Mais je vais m'abstenir

    beauceron - 2018-11-08 10:43
  • Du grand journalisme digne d’ech Vedette. Ça sent la commande à 100
    Pieds

    Marie - 2018-11-08 12:55
  • On dit: "Au plus haut point". Non?

    Zergaoui Nadir - 2018-11-08 15:26
  • Aux prochaines élections municipales, il va avoir de l'opposition...

    Payeur de taxes - 2018-11-16 06:43