Publicité
6 octobre 2015 - 11:59 | Mis à jour : 12:12

Le ministre François Blais annonce 150 000 $ pour une nouvelle formation en soudage-montage au CIMIC

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le ministre de l’Éducation, François Blais, a annoncé ce matin le lancement du programme Soudage-montage, dont la moitié des apprentissages s’effectueront en milieu de travail.

Cette formation de deux ans sera donnée au Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC). Pour la première année, 22 élèves pourront s’inscrire à ce projet-pilote qui commencera dès janvier 2016.

« Ce programme permettra aux élèves d’expérimenter des situations réelles en entreprise et de vivre une formation plus dynamique qui sera adaptée aux réalités d’aujourd’hui. Ils seront mieux outillés pour répondre aux besoins de main-d’œuvre dans le secteur de la métallurgie », a mentionné M. Blais.

« Le gouvernement a fait de la formation adéquation-emploi sa priorité numéro un en mars dernier. C’est pour cette raison que nous avons accordé un montant de 150 000 $ à la Commission scolaire Beauce-Etchemin (CSBE) qui a mis le projet sur pied avec l’aide des entreprises reliées au soudage-montage », a-t-il expliqué.

Celui-ci ajoute que le nouveau programme est la première formation professionnelle inspirée du modèle "dual" allemand. Les étudiants seront autant formés au CIMIC qu’en entreprises, « ce qui assurera une meilleure transition entre les études et le marché du travail. » Les 1 800 heures que comporte le cours seront divisées en deux. « Ce type de formations est une évolution nécessaire », a ajouté le ministre de l’Éducation.

De plus, les jeunes seront rémunérés lorsqu’ils apprendront au sein d’une compagnie. « Nous n’avons pas encore déterminé quel sera leur salaire. Un comité appelé “Quatuor” sera chargé de le déterminer en collaboration avec les entreprises », a révélé le directeur du CIMIC, Stéphane Quirion. Ce comité devra également décider d’un processus de sélection advenant le cas où il y aurait plus de 22 inscriptions.

Le président de la CSBE, Charles-Henri Lecours, est convaincu du succès du programme. « Les élèves obtiendront davantage de connaissances et d’expérience lors de leurs cours et leurs stages. Le fait de recevoir un salaire sera une source de motivation pour eux », a-t-il commenté. Il tient également à souligner l’implication des entreprises de la région dans le projet.

Le domaine du soudage-montage a été choisi pour le projet-pilote en raison du manque de travailleurs des compagnies qui œuvrent dans ce domaine et plus particulièrement au niveau de la fabrication de charpentes métalliques dans la région de Chaudière-Appalaches.

Ceux et celles qui désirent s’inscrire au programme peuvent le faire en contactant le CIMIC.

À la fin de la conférence de presse, M. Lecours a profité de la tribune pour rappeler à M. Blais et au candidat libéral dans Beauce-Sud, Paul Busque, l’engagement du Parti libéral concernant l’achat d’un robot soudeur pour le CIMIC. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.