Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 janvier 2018 - 15:58 | Mis à jour : 17:42

Les étudiants-athlètes du CBA s'illustrent par leur taux de réussite en classe

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Toutes les réactions 5

En pause sportive depuis le début de décembre dernier, les étudiants-athlètes du Cégep Beauce-Appalaches (CBA) de Saint-Georges continuent de s'illustrer en classe.

À lire également :

Un étudiant ne faisant pas partie d’une équipe des Condors suit entre six et huit cours par session.

Les volleyeuses Ophélie Veilleux et Carol-Ann Paquet-Trépanier, le joueur de basketball Maxime Loignon et la joueuse de rugby Eva Deguire ont réussi les neuf cours inscrits à leur horaire la session dernière.

Maxime Lacasse et Cédric Vaillancourt ont, quant à eux, réussi leurs huit cours tout en ayant disputé les huit matchs de la saison de football et participé à des entraînements presque quotidiens durant la majeure partie de l’automne.

« Notre préoccupation à tous est de voir nos étudiants performer autant dans les salles de classe que sur le terrain ou en gymnase », mentionne le responsable des sports au CBA, Guillaume Blouin.

Les étudiants-athlètes du Cégep Beauce-Appalaches ont maintenu un taux de réussite de leurs cours de 87,39 % à la session d’automne 2017, la session la plus chargée du calendrier sportif collégial.

Les membres de l’équipe féminine de volleyball de Division 2 ont, quant à elles, enregistré un taux de réussite de 100 %.

Les équipes de volleyball féminin de Division 3 (94 %) et masculin de Division 2 (90,12 %) ont de leur côté dépassé le seuil des 90 %. Les autres équipes ont toutes conservé un taux de réussite supérieur à la marque de 80 % : rugby féminin (88 %), soccer mixte (87 %), football (84 %) et basketball masculin (81 %).

« Loin de nuire aux études des jeunes, le sport devient pour eux une motivation de réussite scolaire. S’ils veulent continuer à évoluer pour les Condors ou accéder à des équipes universitaires, les étudiants-athlètes doivent répondre aux exigences académiques du Réseau du sport étudiant », explique M. Blouin.

« Pour continuer à jouer à l’hiver, ils doivent réussir un minimum de trois cours à l’automne. Ils doivent aussi réussir huit cours sur l’ensemble de l’année scolaire et n’ont pas le droit de prendre plus de deux cours d’été », conclut-il.

Précisons que les équipes de basketball et de volleyball de Division 2 des Condors du Cégep Beauce-Appalaches reprendront l’action samedi le 27 janvier prochain, et que celle de volleyball de Division 3 disputera son prochain tournoi le dimanche 11 février 2018.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Ça fait drôle d'entendre du positif des Condors. Pour être un ancien de la grande famille des Condors dans les années 90, je dois vous avouer que je suis tellement déçu de tout ce qui se passe ces temps-ci. C'était une véritable fierté de porter un chandail des Condors et ce, peu importe le sport pratiqué. Aujourd'hui, les étudiants-athlètes sortant des rangs secondaires analysent tous les endroits possibles afin de poursuivre leurs études et la pratique de leur sport favori au niveau collégial. Auparavant, on ne se posait pas de question! On voulait et on espérait porter l'uniforme des Condors. Maintenant, ça demeure le plan, B ou C voir D pour plusieurs jeunes beauceron. Les Condors performent seulement dans les études. Enfin du positif! C'est triste et décevant. Bref, c'est une véritable farce. Si mes garçons ont l'opportunité de jouer au football, au soccer ou toute autre discipline sportive ayant en tête d'évoluer sur la scène universitaire un jour, je devrai, malheureusement, visiter des appartements ou des résidences afin de les déménager à l'extérieur de notre résidence familiale qui est située à ST-GEORGES DE BEAUCE. Désolé, je ne pourrai jamais porter mes chandails des Condors en guise de support et dans le but d'encourager mes enfants au niveau collégial car, ils évolueront probablement dans une équipe rivale.


    Un ancien Condor - 2018-01-18 20:18
  • Soccer mixte ca aussi c une vraie joke!
    La direction dort au gaz.

    Charles - 2018-01-19 08:22

  • À ancien Condor. Malheureusement la direction actuelle ne fait pas les efforts nécessaires pour se démarquer des autres cégep au niveau sportif. Condors est un nom prestigieux un outil de marketing qui a perdu du poids car la direction actuelle qui n’est pas de la région ou pas vraiment impliquée, n’en connais pas le sens. Avec le laisser aller de la direction actuelle, il est fort probable qu’il n’y aura plus de football collégial dans 5 ou 6 ans. En apparence cette direction va dire qu’elle travaille fort mais en réalité cela fait 5 ans que tout est mis en place pour démonter le programme. Le changement de niveau prévu pour la saison 2018 en est la preuve. De plus lors des réunions au ministère de l’éducation, on commence à se poser des questions sur la pertinences de certains cégep. Lévis Lauzon est près de St-Georges et a un excellent programme sportif ainsi que Thetford mines qui est tout autant dynamique avec des équipes de haut calibre. Donc quel sera la pertinence de fréquenter le cégep à St-Georges ?. D’ici 2 ans, on ne parlera même plus du cégep de Beauce-Appalache dans les pages sportives. Il serait temps qu’une nouvelle direction soit mise en place avec des gens de la région qui connaissent cette réalité et qui ne restent pas enfermés dans leurs bureaux comme c’est le cas présentement. Pourtant il y a des dirigeants avec beaucoup de talents en Beauce mais on n’en veux pas.


    Un employé - 2018-01-19 09:11
  • @ un employé
    Il n’y a pas un conseil d’administration qui a engagé c’est gens la ?? D’ou provient les gens du C.A. N’ont ils pas le poids pour donner des grandes lignes a cette direction ?

    Ca fait quelques années que l’on voit aller le Cegep, on se vente qu’il n’y a pas de baisse mais on s’est tous que l’ouverture de megantic et Ste-Marie y est pour qq chose. Définitivement se sera bientôt un Cegep feminin ! Bien hate de voir le résultat du sondage sur le hockey qui circule dans les écoles secondaires de notre region.... moi je connais bien la reponse mais comment cette direction va gérer ca j’ai vraiment hate de voir !!!

    Un ancien cegepien - 2018-01-19 17:14
  • @un ancien cégepien. Le rôle du CA est en principe celui d’être le chien de garde de l’institution mais malheureusement, plus souvent qu’autrement le CA est un bon petit toutou complaisant et docile au service de la direction. Dans le cas qui nous concerne c’est le cas. Pour ce qui est de ce sondage sur le hockey féminin, je crois savoir ce que sera la suite. Il y a un gros potentiel de jeunes joueuses talentueuses en Beauce, c'est pour cela que les autres cégep où on retrouve des équipes de hockey se les arrachent. La direction actuelle n’accorde aucune importance à moyen et long terme au équipes sportives en général et le CA est un bon toutou. Triste réalité pour l'avenir.

    Un employé - 2018-01-21 16:29