Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 juin 2018 - 08:39 | Mis à jour : 10:52

Aucun complexe pour les Jarrets Noirs face à l'équipe de tête

Hier soir, au terrain du Centre sportif Lacroix-Dutil, Bernard Parent a frappé deux circuits et a produit cinq points dans une victoire de 12 à 4 des Jarrets Noirs de Beauce sur le Promutuel Assurances de Rive-Sud.  Grâce à cette victoire, les Beaucerons prennent les commandes du classement général de la Ligue de baseball senior majeur de Québec.

Jonathan Vivier avait la lourde tâche d’affronter les frappeurs de la formation de Lévis.

En première manche,  ce dernier se tire bien d’affaire et bénéficie du soutien offensif  de ses coéquipiers, qui lui ont procuré un coussin de cinq points.  Les Jarrets Noirs ont d’abord inscrit deux points sur une erreur défensive du Promutuel.  Puis, avec deux coureurs sur les sentiers, Bernard Parent a frappé son premier circuit de la saison et ainsi faire 5-0.

Les Jarrets Noirs ont ajouté deux autres points à la manche suivante.  Après que Guillaume Drouin se soit rendu au premier but et volé le deuxième, Marc-Antoine Perron-Rousseau a catapulté une offrande du lanceur lévisien de l’autre côté de la clôture, au champ opposé.

Les visiteurs se sont finalement inscrits au tableau en début de quatrième manche.  Ils ont profité de deux erreurs de la défensive beauceronne pour inscrire deux points et porter la marque à 7 à 2.

Vivier a connu quelques difficultés en cinquième, après avoir accordé un troisième point, il a vu son joueur de premier but Alex Potvin le sortir d’impasse.  Avec deux coureurs sur les buts, Potvin a capté une solide flèche en sa direction, puis a doublé le coureur qui était au premier but.

À leur tour au bâton, les Jarrets se sont assurés de distancer leurs adversaires avec quatre autres points.   Avec Jonathan Gilbert sur les sentiers, Bernard Parent a expédié une balle très loin dans la stratosphère pour son deuxième coup de circuit du match.  Puis, avec les buts remplis, Jimmy Montambault a frappé un simple qui a poussé Frédéric Parent et Vincent Vachon au marbre.

En sixième manche, Perron-Rousseau est aussi venu en aide à son lanceur en réalisant un double jeu.

Les deux équipes ont ajouté chacun un point et Vivier a fermé les livres avec deux retraits au bâton.

Vivier a terminé la rencontre avec seulement sept coups sûrs accordés et cinq retraits au bâton.

L’entraîneur-chef Jonathan Gilbert était soulagé de voir son lanceur compléter le match.

« Avec tous nos blessés et notre programme double de dimanche contre CRSA, Viver nous a permis de reposer nos bras restants en lançant un match complet », a-t-il dit.

En attaque, outre Bernard Parent, son frère Frédéric a été efficace avec 3 coups sûrs en 4 présences.

Les Jarrets Noirs de Beauce disputeront un programme double ce dimanche.  Ils rendront visite au Pub du Parvis de CRSA, au parc Delphis-Marois.  La première rencontre est prévue pour 15h.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.