Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 juillet 2018 - 00:38

Une victoire et une rivalité qui perdure entre les Jarrets Noirs et le CRSA

Les duels entre les Jarrets Noirs de Beauce et le Pub du Parvis de CRSA ont toujours une saveur spéciale étant donné la grande rivalité entre les deux équipes.  Hier soir, à Saint-Georges, les deux équipes nous ont offert un autre match épique qui s’est soldé par une victoire des Beaucerons par la marque de 14-12.

Jonathan Dulac était le partant pour les Jarrets Noirs.

Dulac a fait parler son bras en première manche en retirant les deuxième et troisième frappeurs sur des prises.

Les Jarrets Noirs ont tonné dès leur tour au bâton avec huit points.  Les trois premiers frappeurs ont frappé chacun un double. Si bien que le pointage était déjà de 2 à 0.  Quelques instants plus tard, alors que les buts étaient tous occupés, Guillaume Drouin a frappé un grand chelem qui portait la marque à 6 à 0.  Yanick Lachance a profité d’un deuxième tour au bâton lors de la manche initiale pour frapper également un circuit, au champ opposé, alors que Vincent Vachon était posté au premier coussin.

En deuxième manche, Dulac n’a pas perdu de temps au monticule en retirant les trois frappeurs à lui faire face sur trois prises.

L’attaque beauceronne a continué son bon travail grâce aux frères Parent.  Frédéric a d’abord frappé un simple.  Son frère Bernard l’a fait trotter jusqu’au marbre en frappant un circuit qui portait l’avance des Jarrets Noirs à 10-0.

Le Pub du Parvis a inscrit ses deux premiers points en troisième manche, mais les Jarrets Noirs ont enchaîné avec quatre points de plus.  Frédéric Parent, sur un simple, Bernard Parent sur un ballon-sacrifice, ainsi que Dwayne Paquet et Vincent Vachon sur des buts sur balles ont produit ces points.

Il ne fallait pas compter pour battue l’équipe qui partage la tête du classement général avec les Jarrets Noirs.

Éprouvant des difficultés en quatrième manche, Dulac a été retiré de la rencontre, au profit de Gabriel Perreault, alors que les buts étaient remplis.  CRSA en a profité pour inscrire cinq points, dont trois à l’aide d’un circuit.

En cinquième manche, les visiteurs ont ajouté un autre point pour faire 14 à 8.  C’est alors que les esprits se sont échauffés lors du retour au bâton des Jarrets Noirs alors que le lanceur adverse a atteint trois Beaucerons.  Les deux équipes se sont échangés de gros mots et l’arbitre en chef a expulsé le lanceur fautif.

La sixième manche a vu le CRSA inscrire quatre autres points pour faire 14 à 12.

Marc-Antoine Perron-Rousseau est venu fermer les livres en septième manche alors qu’il a passé les deux premiers frappeurs dans la mitaine et a forcé le dernier frappeur a cogné un faible roulant au deuxième but pour clore le débat.

L’entraîneur-chef Jonathan Gilbert était content de la victoire, mais sans plus.

« On ne peut pas laisser revenir l’adversaire dans la rencontre après avoir mené par douze points, disait-il visiblement déçu.  Mais bon, on savait que ce serait un match avec beaucoup d’émotion.  L’important est qu’on sort malgré tout avec la victoire ».

La prochaine partie des Jarrets Noirs aura lieu ce dimanche, à 19h, à Saint-Georges.  Les Patriotes de Québec seront les visiteurs.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.