Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 août 2018 - 10:49 | Mis à jour : 10:57

Omnium du Québec

Marc-Étienne Bussières a défendu son titre à St-Georges

Le champion en titre de l’Omnium du Québec Canam, Marc-Étienne Bussières, a annoncé hier ses couleurs pour la défense de son championnat avec une performance de 64, huit coups sous la normale, au club de golf de St-Georges.

L’Américain John Clare s’est approché de Bussières en disputant un neuf d’aller de 30, six coups sous la normale. Il était à sept sous le par en passant au 15e trou, mais un coup de pénalité l’a ramené à un pointage de moins six, qu’il a conservé pour le reste de la partie.

Il devance Sonny Michaud (La Tempête) par un seul coup tandis que l’on retrouve six joueurs à égalité au quatrième rang avec une ronde de 68.

«Je n’ai pas manqué beaucoup de coups, a expliqué Marc-Étienne Bussières (Longchamp) et le putter (fer droit) est tombé très chaud. Chacun de mes roulés avait une chance de trouver le fond de la coupe.» 

Ce pointage de 64 a surpris bien des joueurs, sauf évidemment le principal intéressé. Peu de gens prédisaient une ronde aussi basse pour la première journée de l’Omnium du Québec Canam présenté par Desjardins, surtout à cause d’un vent assez fort.

«J’ai normalement une trajectoire de balle assez basse, a continué Bussières. Aujourd’hui, j’ai bien géré les conditions de jeu et mon habileté à garder la balle aussi basse quand je joue dans le vent a été le point dominant de ma ronde. Je n’ai commis qu’un seul boguey, au 13e trou, quand ma balle s’est ramassée loin à l’arrière du vert. J’ai réussi un aigle au 16e trou, une normale cinq.»

Son titre de champion 2017 de l’Omnium du Québec l'a aidé à aborder le tournoi de cette année. «Je m’étais dit, avant de commencer, que j’allais être patient et c’est exactement ce que j’ai fait. En plus mon fer droit a bien fait les choses.»

Le Floridien Chris Wiatr a été le premier à se présenter avec une carte de 68, quatre coups sous la normale.

«Aujourd’hui, mon plan de match était d’être patient et de laisser les bonnes choses se produire. J’ai joué de façon conservatrice et ce fut payant. Au quatrième trou, j’ai réussi un aigle à la suite d’une frappe de 265 verges qui est tombée à dix pieds du trou. J’ai pris avantage des normales cinq, en jouant quatre sous la normale pour ces trous. Ce n’était pas un parcours facile cet avant-midi mais quel magnifique terrain de golf.» -Chris Wiatr

Une constat que tous les joueurs font, autant pour la qualité des allées et des verts que pour l’apparence générale du terrain. À 70, le favori local Max Gilbert est au plus fort de la course. 

«Je n’ai pas super bien joué, a-t-il mentionné, le terrain ne se jouait pas facile. J’ai changé mon fer droit court pour un avec un long manche. Je veux imiter Matt Kuchar. Une chose est certaine, ça me donne plus de stabilité sur mes coups roulés. Le vent était tourbillonnant. Je connais le terrain par cœur et quand je prends le départ au premier trou, je sais de quel côté il viendra sur le reste du parcours. Aujourd’hui, ça tourbillonnait beaucoup.» -Max Gilbert

Pour une première expérience au club de golf St-Georges, James Driscoll, qui a cumulé des gains de plus de six millions $ en carrière sur le Circuit PGA Tour, analysait sa ronde qu’il considère un peu médiocre.

 «Je frappais bien la balle mais mes approches et mon jeu sur les verts ne m’ont pas satisfait. Malgré tout, je suis content de ma ronde (69), même si je n’ai pas joué beaucoup au cours des dernières années. J’étais complètement brûlé après tout ce temps sur la PGA et c’est seulement mon cinquième tournoi au cours de la dernière année. Une chose est certaine, j’aime bien la région et le parcours de St-Georges.» -James Driscoll

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.