Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 novembre 2017 - 18:00 | Mis à jour : 27 novembre 2017 - 09:30

Plus d’un Québécois sur trois fera des achats lors du Cyberlundi selon le CQCD

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) a réalisé un sondage auprès de 1 006 personnes à travers la province au cours du mois d'octobre 2017, concernant les habitudes de consommation des Québécois lors du Vendredi fou et du Cyberlundi, et en a publié les résultats mercredi le 15 novembre dernier. 

À lire également : Le Black Friday est une grosse journée pour les conseillers à la vente des magasins du Carrefour Saint-Georges

Comme le Vendredi fou (24 novembre) vient tout juste de se terminer et que le Cyberlundi (27 novembre) est à nos portes, EnBeauce.com souhaite faire part à ses lecteurs des plus récentes statistiques à ce sujet.

Selon le sondage réalisé par l’Observateur pour le CQCD, ce sont 35 % des Québécois qui prévoiraient participer aux activités commerciales du Vendredi fou et du Cyberlundi cette année, soit plus d'une personne sur trois.

Le conseil représentant le secteur du commerce de détail au Québec a également affirmé, dans son communiqué émis à la mi-novembre, qu'une hausse de 6 % avait été enregistrée par rapport aux résultats de l'année 2015.  

Ces deux journées marqueraient le début du magasinage de la période entourant Noël pour 27 % des Québécois, qui alloueraient en moyenne 250 $ de leur budget des Fêtes pour leurs achats effectués lors du Vendredi fou et du Cyberlundi.

Selon 15 % des personnes sondées, la dernière fin de semaine de novembre serait la plus importante de l'année pour effectuer des achats.
 
Acheter en magasin ou en ligne ?
 
Le sondage du Conseil québécois du commerce de détail a aussi révélé que 44 % des Québécois feront des achats en ligne pour le Cyberlundi, alors que 42 % se rendront en magasin pour le Vendredi fou.
 
Les articles électroniques connaîtront particulièrement de la popularité selon le CQCD, ainsi que les vêtements, les produits informatiques et les articles de divertissement. 

Les moins de 35 ans s’intéresseraient davantage à cette période de vente commerciale que les autres groupes d’âge. Le profil de l’acheteur type du Vendredi fou et du Cyberlundi aurait, selon le CQCD, une scolarité élevée, des revenus supérieurs et habiterait en région.
 
Notons que les données recueillies par le questionnaire de l’Observateur du Conseil québécois du commerce de détail ont été pondérées selon le genre pour refléter la démographie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.