Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 avril 2018 - 04:00

Un budget additionnel pour le plus grand chantier de rénovation agricole du Québec

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

La ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien, a confirmé, mardi le 3 avril dernier, qu'un budget supplémentaire de 100 millions de dollars sur cinq ans a été ajouté au Plan de soutien aux investissements en agriculture visant le bien-être animal et l'efficacité énergétique dans le discours sur le budget du 27 mars 2018. Elle en a fait l'annonce au nom du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Laurent Lessard, en début de semaine.

À lire également :

Notons que cette somme s'additionne aux 95 millions de dollars annoncés l'an dernier. Les entrepreneurs agricoles du Québec pourront donc compter sur un fonds de 195 millions de dollars sur six ans, de 2017 à 2023, pour soutenir leurs investissements.

« Le budget additionnel permettra de soutenir le plus grand chantier de rénovation agricole que le Québec ait connu. Il contribuera à la compétitivité du secteur, tout en favorisant des retombées positives pour l'économie régionale », explique le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Laurent Lessard.

Concrètement, le Plan appuie les entreprises agricoles de tous les secteurs qui désirent adapter leurs installations d'élevage ou de culture aux nouvelles exigences relatives au bien-être animal, ou qui désirent accroître l'efficacité énergétique de leur système de production.

Il a été conçu dans un contexte où les entreprises agricoles doivent répondre aux attentes de plus en plus élevées des consommateurs et des marchés en regard de la santé et du bien-être des animaux d'élevage et en matière de développement durable.

Celles-ci doivent investir des sommes importantes afin d'adapter leurs modes de production pour maintenir une position concurrentielle sur les différents marchés.

« Près du quart des inscriptions au Plan ont été déposées par des entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches, démontrant ainsi qu'elles sont tournées vers l'amélioration de leurs pratiques et qu'elles ont confiance en l'avenir de leur secteur », souligne la ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien.

En date du 22 mars 2018, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec a reçu 3 207 demandes, réparties comme suit :

  • 49 % du secteur de la production laitière ;
  • 19 % du secteur porcin ;
  • 11 % du secteur des animaux de boucherie ;
  • 13 % du secteur des productions végétales et
  • 8 % d'autres secteurs de production animale.

Rappelons que l'aide consentie pour l'adaptation des entreprises en matière de bien-être animal et d'efficacité énergétique peut prendre trois formes, soit la bonification de l'aide aux services-conseils, l'appui aux investissements et le soutien au financement des investissements.

Ce sont tous les secteurs de production qui ont accès à l'un ou à l'autre des programmes offerts et qui peuvent bénéficier de ce Plan de soutien.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.