Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 avril 2018 - 09:25 | Mis à jour : 11:45

Réussite pour le 19e déjeuner du Conseil économique de Beauce

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Ce matin, au Centre de congrès du Georgesville de Saint-Georges, s'est tenu le 19e déjeuner-conférence du Conseil économique de Beauce (CEB). L'événement a été présenté par Raymond Chabot Grant Thornton et avait pour titre : « Les évolutions technologiques à surveiller : êtes-vous prêts pour cette nouvelle réalité ? ». Environ 170 personnes du milieu des affaires étaient attablées pour écouter les deux conférenciers désignés, MM. Louis Roy et Éric Nguyen.

À lire également : 

L'intelligence comme atout corporatif et social

M. Nguyen, directeur principal en intelligence artificielle et analytique avancée, a été le premier des deux hommes à prendre la parole. Il a décortiqué avec précision l'enjeu que pose l'intelligence artificielle à la société tout entière, tant par rapport aux entreprises bancaires, financières et manufacturières que par rapport au secteur public et au commerce de détail. « Les changements dus aux avancées en intelligence artificielle se font déjà sentir dans plusieurs industries », a-t-il lancé.

Pourquoi maintenant ? Le stockage de données est de moins en cher et celles-ci peuvent permettre à l'entreprise de mieux remplir sa mission. L'intelligence artificielle ne se substitue pas à la prise de décisions : « elle est un appui, une assistance à la décision ». Par exemple, en 2000, la banque d'investissement Goldman Sachs employait 600 négociateurs au pupitre des titres boursiers américains ; aujourd'hui, il n'y en a que deux, le reste du travail étant rendu automatique par des machines.

M. Nguyen a tenu à préciser que l'intelligence artificielle n'est pas que lucrative et qu'elle a des impacts significatifs sur la collectivité, en cybersécurité tout comme en éducation, en médecine et en droit.

L'évolution est rapide, spécialement en cybersécurité. La firme FireEye a montré que les organisations, en 2016, ont pris en moyenne 99 jours pour détecter une faille dans leur système de sécurité, alors qu'en 2015 il leur en a fallu 146. En droit, a dit le conférencier, « si un avocat utilisait la technologie existante, sans innovation, il sauverait 13 % de son temps ». Enfin, en éducation, il serait désormais possible de prédire en sixième année si un élève va décrocher en troisième secondaire, même si le taux de précision n'est pas parfait. Ce genre de prédiction aurait pour objectif de retenir les décrocheurs potentiels et de trouver des solutions adéquates entre-temps.

La technologie Blockchain, une évolution monumentale

M. Louis Roy, associé et directeur national en certification chez Raymond Chabot Grant Thornton lui aussi, a été le deuxième conférencier du déjeuner-conférence. Il s'est dit très heureux d'être en Beauce. Le thème de sa conférence était plus pointu et avait trait à la technologie Blockchain.

Conscient de la complexité de son sujet, M. Roy a dit ceci : « Ma mission, ce matin, c'est que vous reteniez trois choses. » Premièrement, Blockchain est un amalgame de technologies ; deuxièmement, c'est un registre décentralisé et déterritorialisé permettant de faire des transactions d'éléments digitaux ; troisièmement, cette technologie permet, pour la première fois dans l'histoire, d'identifier qui est le propriétaire d'un élément digital, et c'est selon lui ce dernier point qui est fondamental.

« Le Blockchain va changer la façon dont on fait des affaires. C'est la plus importante innovation technologique depuis l'arrivée d'Internet », a-t-il déclaré.

L'événement a duré une heure, de 7 h 30 à 8 h 30.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.