Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 mars 2015 - 10:48 | Mis à jour : 10:56

La Ville de Saint-Georges détaille son entente avec le club de hockey Cool FM

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Lors de la séance du conseil qui se tenait lundi à la Ville de Saint-Georges, il a été une fois de plus question de l’entente liant la municipalité au club de hockey Cool FM à la suite d’une demande effectuée par le conseiller Jean Perron.

Rappelons que M. Perron avait fait cette demande en réaction aux commentaires émis par Léo-Guy Morissette qui soutenait sur les ondes de la radio que la Ville de Saint-Georges n’en ferait pas suffisamment pour le club de hockey.

« Quand on se compare, on se console. Nous avons fait le tour de la Ligue nord-américaine et puis nous sommes loin d’être les plus avares en termes de soutien à un club de hockey », mentionne le maire Claude Morin. Celui-ci rappelle également que l’entente entre le club et la municipalité est semblable à celles dont ont bénéficié les prédécesseurs du Cool FM.

Ainsi, une convention a été déposée lors de la séance du conseil du 16 juillet dernier à cet effet. Dans ce document, il est écrit que la Ville de Saint-Georges s’engage à consentir un prêt sans intérêt de 50 000 $ au club de hockey qui est un Organisme à but non lucratif (OBNL). Ce prêt s’étale sur une période de cinq ans. Une somme de 10 000 $ doit être remboursée toutes les années. Le premier paiement est prévu pour le 31 juillet 2015.

Par ailleurs, la Ville subventionne les heures de glace à 100 %, ce qui inclut le camp d’entraînement, les matchs réguliers et les séries éliminatoires. La publicité sur les bandes, sur les murs et sur les affiches lumineuses revient entièrement au club de hockey. Bien que la majorité des publicités murales appartiennent au Cool FM, la Ville possède un 25 % à quelques endroits.

De plus, selon Marcel Grondin, directeur général à la municipalité, la Ville de Saint-Georges fournit quatre préposés à la sécurité sur un total de douze. « Au niveau des revenus de bar, c’est 75 % pour le club et 25 % pour la ville », mentionne M. Grondin. S’il y a commandite ou vente de boisson pour le VIP, les recettes vont à 100 % au club de hockey.

Puis, la Ville retire 100 % des revenus de restaurant au Centre sportif Lacroix-Dutil. Bien que M. Morissette souhaite avoir sa part dans ce secteur, le maire mentionne qu’il est impossible de s’entendre sur ce point. « À Saint-Georges, nous travaillons avec des gens syndiqués, donc nous ne pouvons pas donner [au Cool FM] la responsabilité des restaurants. Donc à ce niveau-là, c’est un point de non-retour », explique Claude Morin.

Le document public est disponible sur demande à la Ville de Saint-Georges.

Soutien à « La Beauce embauche »

Outre part, le conseil a octroyé une somme de 10 000 $ à l’initiative « La Beauce embauche » qui vise à soutenir l’économie locale par l’attraction de main-d’œuvre dans la région. (Voir article à ce sujet ici)

« C’est important pour nous puisque, dans la MRC Beauce-Sartigan, les trois quarts des industries qui sont visées par ce programme-là se situent à Saint-Georges », explique le maire Claude Morin.

Notons qu’à titre de contribution, la MRC Beauce-Sartigan a octroyé un montant de 35 000 $ à « La Beauce embauche » via les fonds du Pacte rural. La somme investie par la Ville de Saint-Georges provient quant à elle du budget même de la municipalité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.