Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 mai 2018 - 04:00 | Mis à jour : 17:54

Le Beauceron Christian Rodrigue, qui a un handicap visuel, a fêté les 10 ans de son entreprise

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Toutes les réactions 2

Christian Rodrigue, âgé de 46 ans, de Saint-Georges, a un handicap visuel depuis sa naissance. Il a fêté les 10 ans de son entreprise en télémarketing le 27 mars 2018. EnBeauce.com a rencontré celui qui a appris à connaître ses limites au fil des années lors du mercredi 11 avril dernier, afin, entre autres, de discuter avec lui de son goût pour l'entrepreneuriat, ainsi que de son désir d'être autonome depuis toujours.

À lire également :

Ayant reçu son diagnostic de rétinite pigmentaire de son ophtalmologiste à l'âge de 8 ans, ce quadragénaire beauceron rêve d'avoir sa propre entreprise depuis sa tendre enfance. Il a notamment travaillé dans le domaine de l'assurance de 2004 à 2008, avant d'enfin se lancer en affaires grâce au coup de main de ses nombreux partenaires.

Mais d'abord, qu'est-ce qu'entraîne et implique concrètement la rétinite pigmentaire ? Tel que nous l'a expliqué Christian Rodrigue en entrevue, il s'agit d'une maladie oculaire dégénérative, qui peut provoquer une perte de la vision, voire une cécité. Dans son cas, sa vue s'est affaiblie significativement à l'adolescence.

Ce dernier n'est donc, aujourd'hui, pas en mesure de voir le soir. Le jour, il a de la difficulté à différencier un homme d'une femme, ou encore à reconnaître des gens sans entendre leur voix.

La raison d'être de son entreprise

Avec sa compagnie Au bout du fil CR, Christian Rodrigue fait notamment de la sollicitation au téléphone pour des entreprises et des entrepreneurs qui souhaitent réaliser des sondages de satisfaction auprès de leurs clients, s'occupe d'informer les clients de diverses entreprises de la tenue de lancements de produits, et fait également de la sollicitation pour inviter des clients à des événements.

Pourquoi avoir créé une entreprise de télémarketing ? « Parce qu'au téléphone, je n'ai pas d'handicap », a souligné le principal intéressé. C'est d'ailleurs pour cette raison que le slogan de son entreprise est « Ma voix, votre voie ».

« Je n'ai jamais eu de limites. Je suis allé aux études et je n'ai jamais perdu de vue mon objectif. Il faut de la détermination, être tenace et constamment trouver des solutions pour avancer », a confié M. Rodrigue à EnBeauce.com au début du mois d'avril.

Ce dernier a d'ailleurs toujours voulu conserver son attitude positive malgré les embûches rencontrées. Il veut prouver à tout le monde ce qu'il est en mesure d'accomplir.

« C'est certain que ça me prend plus de temps qu'un autre de lire, de me trouver des clients, ainsi que de faire des recherches sur Internet », a souligné Christian Rodrigue à notre journaliste.

« Je sais que je prends le risque de perdre des clients en travaillant seulement à distance, sans jamais rencontrer mes interlocuteurs », a-t-il ajouté.

Même si ses tâches professionnelles lui prennent plus de temps à accomplir qu'une autre personne, Christian Rodrigue considère que ce n'est pas grave, tant que le travail soit bien fait.

Apprendre à vivre autrement

Sur les bancs d'école, le Beauceron avait un preneur de notes, et bénéficiait aussi de plus de temps pour compléter ses examens.

Dans son quotidien, Christian Rodrigue utilise les services d'une coopérative qui fait de l'entretien ménager à domicile, et se déplace d'un point A à un point B avec le transport adapté Beauce-Sartigan, bien qu'il marche aussi beaucoup à pied près de son domicile, à Saint-Georges.

Christian Rodrigue nous a confié en entrevue qu'il avait aussi dû, au fil des années, se créer des raccourcis sur son clavier d'ordinateur pour lire ses courriels et pour imprimer des fichiers notamment, comme il ne peut pas voir les touches en tant que tel.

« Mes actions ont toujours été réalisées dans le but de travailler. Je suis fier d'avoir appris le fonctionnement d'Internet avec les gens m'ont formé et grâce aux cours que j'ai suivis », a conclu Christian Rodrigue.

Grâce à tout son bon vouloir et à l'aide se ses proches qui voulaient s'assurer qu'il puisse vivre une vie qui se rapproche de la normalité, il a également appris à conduire une auto, à faire du cheval, et a faire du vélo. Qui l'eût cru ?

Celui qui a fait beaucoup de cheminement, qui a contourné les obstacles avec brio, qui a toujours voulu être autonome et qui reste positif malgré tout aimerait d'ailleurs remercier sa famille qui l'a supporté au cours des dernières années, ainsi que sa clientèle qui lui porte une grande confiance.

Les limites de la technologie

Son logiciel de synthèse vocale Jaws pour Windows, bien qu'il puisse lui lire tout ce qui est contenu dans Microsoft Word, Microsoft Excel, et qu'il soit très performant, selon les dires de M. Rodrigue, a toutefois des limites, surtout en ce qui concerne les images.

Nous avons parcouru sur place, avec le Beauceron qui a un handicap visuel, le site d'EnBeauce.com afin qu'il nous montre comment fonctionne son logiciel.

« Lorsqu'il y a une photo sur votre quotidien Web, mon logiciel ne peut pas la lire. Il m'indique qu'il y a un graphique devant moi, sans plus », a précisé celui que nous avons rencontré le 11 avril 2018.

« Quand il y a des descriptions sous les photos, et quand il est écrit que de gauche à droite, telle et telle personne se trouve sur l'image, ça m'aide beaucoup à me faire une idée de ce qui est présenté devant mes yeux, sans pour autant que je voie le tout », a-t-il renchéri.

Visuellement, ce qui lui sert d'ordinateur de travail ressemble à une télévision de 24 pouces avec une caméra intégrée, afin qu'il puisse faire un zoom sur des notes manuscrites qui se trouvent devant lui, un plateau rotatif, ainsi qu'un clavier et une imprimante, tout ce qu'il y a de plus conventionnel.

Sa fierté de tous les jours

Le Beauceron est titulaire d'une attestation d'études collégiales en approvisionnement, d'un diplôme d'études collégiales en techniques administratives et d'un baccalauréat en administration des affaires

Bien qu'il possède tout ce bagage scolaire, Christian Rodrigue a longtemps été freiné dans ses recherches d'emploi. Avant la création de sa propre compagnie, il ne mentionnait pas son handicap visuel à ses futurs employeurs lorsqu'il envoyait des curriculum vitae par courriel ou quand il faisait des entretiens d'embauche par téléphone.

Lorsqu'il rencontrait les gens avec qui il avait déjà correspondu auparavant en personne, avec sa canne blanche, il était souvent victime de discrimination, alors qu'il possédait toutes les compétences nécessaires pour l'emploi convoité. Le manque d'ouverture des patrons qu'il aurait pu avoir l'incommodait beaucoup.

« L'handicap fait partie de moi. » — Christian Rodrigue.

Aujourd'hui, les choses qui rendent Christian Rodrigue particulièrement fier du chemin qu'il a parcouru jusqu'à maintenant sont d'aider ses clients à se développer de jours en jours, de travailler malgré un handicap lourd, et d'avoir une belle vie, « normale et comme les autres », malgré la maladie.

Il aimerait, dans un avenir rapproché, avoir plus de clients à l'extérieur de la Beauce. Il continue de voir grand, et aucune embûche ne pourra freiner son élan.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo mon Christian ! Tout un exemple de détermination. Pour utiliser régulièrement tes services avec DPME depuis 5 ans, je peux te dire que tu es tout qu’un partenaire de choix !! Je recommande FORTEMENT tes services à toutes les entreprises de la région qui ont des contacts téléphoniques à faire pour promouvoir leurs services !

    PS : Il devrait y avoir un livre et un film à propos de ton histoire !

    Bon succès mon ami

    Christian Tremblay
    Développement PME Chaudière-Appalaches

    Christian Tremblay - 2018-05-22 16:05
  • Un vrai battant ce Christian. Longue vie à au bout du fil CR.

    Claude

    Claude Rodrigue - 2018-05-22 16:35