Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Blogue orthophonie , par

19 janvier 2017 - 08:00

Mon enfant bégaie. Est-ce normal? Que puis-je faire?

Mon enfant bégaie. Est-ce normal?

Que puis-je faire?


Tout d’abord, il est important de mentionner que plusieurs enfants d’âge préscolaire (2-5 ans) vont avoir un épisode de bégaiement (variant de quelques semaines à quelques mois). La plupart du temps, le bégaiement se résorbera de lui-même, on appelle cela un bégaiement transitoire. Pour certains enfants, cependant, le bégaiement persistera et l’orthophoniste devra intervenir. Lorsque votre enfant bégaie (que ce soit un bégaiement transitoire ou non), des conseils de base peuvent être appliqués à la maison et/ou à la garderie. Voici ces conseils :

Être à l'écoute :

  • Écoutez-le jusqu’à ce qu’il ait fini de parler.
  • Ne l’interrompez-pas et ne terminez pas les phrases à sa place.
  • Regardez-le et mettez-vous à sa hauteur lorsqu’il s’exprime.
  • Soyez intéressé par CE qu’il dit et non comment il le dit.
  • Ne l’obligez pas à s’exprimer s’il ne le veut pas.
  • Respectez les tours de parole (chacun son tour).

Modifiez votre parole :

  • Donnez l’exemple en parlant doucement et lentement (sans exagérer! Cela doit rester naturel).
  • Faites des pauses et laissez le temps à votre enfant de s’exprimer.
  • Évitez les gestes et les mimiques qui peuvent trahir votre inquiétude face à son bégaiement (ex. froncements de sourcil, soupirs, abandon de l’échange, etc.).
  • Dites des commentaires au lieu de poser des questions (ex. « Regarde le chien mange un os » au lieu de « Le chien mange quoi? »).

Ayez du plaisir :

  • Ignorez ses moments de bégaiement.
  • Jouez et parlez avec lui comme à l’habitude.
  • Ne donnez pas de stratégies pour essayer de corriger son bégaiement (ex. « parle plus lentement », « redis ta phrase », etc.).
  • S’il est conscient de son bégaiement, mettez des mots sur ce qu’il vit et rassurez-le (ex. « C’est plus difficile aujourd’hui, ce n’est pas grave, vas-y, je t’écoute »).
  • Ne punissez jamais votre enfant pour ses difficultés de parole.

Diminuez les contraintes de temps et la pression :

  • Ne lui demandez pas de répéter.
  • Diminuez vos exigences au-niveau du langage et de la parole.
  • Essayez de l’habiller 5-10 minutes plus tôt avant de partir à un endroit (ex. la garderie) pour ne pas qu’il se sente pressé dans le temps.

Quand consulter en orthophonie?

  • Si le bégaiement persiste depuis plus de 6 mois.
  • S’il y a du bégaiement dans la famille.
  • Si le bégaiement est très sévère (ex. présence de tension ou de tics dans le visage, présence de blocages, très longs moments de bégaiement (plusieurs secondes), etc.).
  • Si le bégaiement est dérangeant pour l’enfant.
  • Si le bégaiement de votre enfant vous inquiète.
     

Suivez mon prochain blogue : Qu’est-ce que le bégaiement?

 

annemariearguin@hotmail.com
https://www.facebook.com/annemariearguinmpo/?fref=ts
http://www.annemariearguinmpo.ca/

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: