Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Autobus Breton inc

Fermeture de la ligne d’autobus Québec-Saint-Georges: les préfets stupéfaits

durée 10h40
15 septembre 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

L'entreprise Autobus Breton inc a annoncé ce matin la fermeture définitive de la ligne qui relie Saint-Georges à Québec, accusant les préfets des MRC beauceronnes d’être la cause de cette décision. Une nouvelle dont ces derniers n’étaient même pas informés.

En effet, le président de l’entreprise, Pierre Breton, a émis un communiqué de presse dans lequel il précise que cette annonce fait suite au « refus des préfets de Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et Nouvelle-Beauce de renouveler le support financier qu’ils ont octroyés dans le passé. » 

Le document mentionne qu’en 2018, les trois MRC avaient accepté de participer au Programme d’aide au développement du transport collectif (PADTC) du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour supporter la ligne pour les années 2019-2020-2021. La pandémie est venue chambouler ce programme qui a été suspendu en mars 2020. C’est une aide d’urgence qui a permis le maintien de la ligne jusqu’au 31 mars 2022. Le PADTC existe toujours, et ce, jusqu’en 2025. Il supporte 75 % des frais. 

Joint à ce propos par EnBeauce.com, Jonathan V Bolduc, préfet de la MRC Beauce-Centre (anciennement Robert-Cliche) a laissé savoir qu’il n’était pas au courant de cette décision et déplore la réaction de l’entreprise. « Vous m’apprenez ça », a-t-il commencé. « Je n’aime pas ce type de négociation sur la place publique, qu’il semble vouloir avoir. Normalement on se parle, on se rencontre et on suit ce qu’on a convenu. Là il me semble qu’on ne suit pas ce qu’on a convenu et je trouve ça regrettable. » Il explique également que monsieur Breton a plusieurs entreprises dans son entreprise et les subventions qu’il a reçues devraient lui permettre de couvrir ses frais. 

« On souhaite qu’il y ait un service, mais pas à n’importe quel coût », a ajouté Jonathan V Bolduc. Il espère que le gouvernement fera des annonces prochainement pour soutenir le transport régional. « On souhaite que le gouvernement assure le transport des gens entre la Beauce et Québec. »

Pour sa part, Gaétan Vachon, préfet de la Nouvelle-Beauce, n’a pas voulu commenter cette publication, mais a laissé savoir que des rencontres sont à prévoir. « Il est un peu tôt pour commenter. On doit d’abord se parler entre préfets, mais dans les prochaines semaines c’est sûr qu’on va avoir une analyse à faire de tout ça. »

Pierre Breton a été étonné de la réaction des préfets, car il a demandé à les rencontrer il y a plus de trois semaines, mais n'a jamais reçu de réponses. « Au mois de mai à peu près, ils m'ont dit qu'ils ne donnaient plus d'aide financière, donc s'ils disent qu'ils ne sont pas au courant de ça c'est qu'il y a quelque chose qui fonctionne pas », a-t-il raconté à EnBeauce.com

Notons que cette ligne transporte 15 000 personnes par an.

commentairesCommentaires

3

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • FF
    Françoise Fournier
    temps Il y a 1 an et 3 mois
    C'est vraiment très malheureux, parce que pour ceux comme moi, qui allons à l'hôpital Laval de Québec, on ne pourra plus se rendre....et pour aller prendre l autobus à Québec pour aller vers le bas du fleuve ou bien à Montréal.... vous savez pour les personnes de 70 ans qui n ont que ce moyen de transport pour voyager.... faites que ça reste ce moyen de transport. BRETON... merci, et même pour tous les âges...
  • MV
    Michel Verville
    temps Il y a 1 an et 3 mois
    Bonjour sur les 15,000 déplacements annuels entre Québec et St_Georges quel pourcentage occupe les ainés de 65 ans et plus? Qu'elles sont les 3 MRC impliquées? Y a t'il un regroupement qui conteste la fermeture de cette navette de bus? Si oui ll'AQDR (association québecoise des droits des retraités et pré-retraités ) est en mesure de3 donner son appui a ce moyen de transport qui permet aux ainés de se déplacer?
  • SL
    Suzanne Lacroix
    temps Il y a 1 an et 3 mois
    Pourtant, j'habite le long du trajet à Sainte-Marie et je n'ai constaté aucun ralentissement. L'autobus passe toujours à l'heure habituelle. Y aurait-il eu de nouveaux développement dans les négociations dont nous ne sommes pas informés? Cela dit, un transport entre St-Georges et Québec est essentiel. Allons-nous, en Beauce, aller à contre-courant des données environnementales et promouvoir l'automobile en augmentant les hydrocarbures?
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un cri du cœur pour la relève agricole et l’avenir des fermes

Environ mille productrices et producteurs agricoles et forestiers ont exprimé au gouvernement ainsi qu’aux parlementaires québécois leurs inquiétudes et leurs espoirs à l’occasion d’une marche rassembleuse et solidaire pour la relève agricole et l’avenir des fermes de chez nous, qui s'est tenue mercredi à Québec, en marge du 99e Congrès général de ...

durée Hier 13h00

Un premier colloque en développement durable dans Chaudière-Appalaches 

Les Sociétés d'aide au développement des collectivités (SADC) et les Centres d'aide aux entreprises (CAE) de Chaudière-Appalaches, ont annoncé hier la tenue d'un colloque régional en développement durable, une première pour la région. L'événement, intitulé ConVERTgence, rassemblera des entreprises de tous les coins du territoire, le mercredi 24 ...

durée Hier 10h00

UPA Chaudière-Appalaches: plus de 30 000 $ en denrées remis à Moisson Beauce 

La Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches et ses syndicats affiliés ont remis plusieurs dons en produits locaux à la banque alimentaire Moisson Beauce, d’une valeur estimée à plus de 30 000 $. Ceux-ci seront distribués aux plus démunis, par l’entremise des 50 organismes soutenus par Moisson Beauce, pendant la période des Fêtes.  Cette ...