Publicité
4 juillet 2019 - 04:00

La Fédération québécoise de l’autisme réagit à la maltraitance d’un enfant autiste de 6 ans

OPINION | « Encore une victime… »

C’est avec consternation que nous avons appris par les médias ce matin qu’un enfant autiste de 6 ans, placé dans une ressource totalement inadéquate, s’était fait battre pendant plus de quatre mois. Malgré les signalements faits par des intervenants, cet enfant a été poussé, mordu, frappé, insulté pendant quatre longs mois. 

À la Fédération québécoise de l’autisme, nous dénonçons depuis de nombreuses années le manque de ressources spécialisées. Parce que les personnes autistes présentent une diversité de profils, il faut tenir compte de leurs caractéristiques spécifiques si l’on veut offrir une gamme de services qui répondent adéquatement aux besoins. Par le passé, la clientèle autiste a souffert d’être servie selon des approches développées pour la maladie mentale ou la déficience intellectuelle, les approches traditionnelles et les services de ces réseaux ne répondant pas aux besoins spécifiques des personnes autistes. 

Le cas de cet enfant n’est malheureusement pas unique. Combien faudra-t-il encore de victimes avant que les décideurs cessent de tourner en rond et se donnent les moyens d’offrir des services qui soient à la fois spécialisés et sécuritaires ?

 

- Un texte de la Fédération québécoise de l’autisme

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.