Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 novembre 2018 - 15:00 | Mis à jour : 15:52

Fondation du Centre de réadaptation de déficience physique de Chaudière-Appalaches

Le restaurant le Bec Fin met la main à la pâte pour aider les gens en réadaptation physique

Jérôme Blanchet-Gravel

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Aujourd’hui, le 28 novembre, avait lieu une conférence de presse au restaurant le Bec Fin, à St-Georges, pour annoncer la fin d’une campagne de financement de la Fondation du Centre de réadaptation de déficience physique de Chaudière-Appalaches. Cette fois, ce sont les propriétaires de ce restaurant qui ont mis la main à la pâte pour aider les gens de la région aux prises avec une problématique de déficience physique. 

Dans le cadre de la campagne « Un Don du cœur », les propriétaires du resto le Bec Fin ont recueilli près de 2000 $. Ces fonds serviront à l’achat d’un pousse-seringue pour l’Unité de réadaptation fonctionnelle intensive (URFI) de Beauceville. Il s’agit d’un équipement de haute-technologie dont le centre avait besoin pour améliorer le traitement de certains patients. 

La chef en réadaptation en déficience physique à l’UTFI, Valérie Poulin, a précisé que la plupart des patients de son centre avaient subi un AVC avant de devoir être réhabilités. D’autres patients peuvent aussi avoir subi une amputation ou un traumatisme crânien, par exemple.

« L’acquisition du pousse-seringue par l’URFI du CRDP-CA de Beauceville, permettra aux intervenants d’administrer par intraveineuses des perfusions de façon précise, régulière et en respectant leur débit », a expliqué Mme Poulin durant la conférence de presse. 

Pour ramasser cette somme, les restaurateurs, en collaboration avec la Chocolaterie du Vieux Grenier, ont fabriqué des cœurs en chocolat qu’ils ont vendu un peu partout dans la région. 

Le président de la Fondation du Centre de réadaptation de déficience physique de Chaudière-Appalaches, Michel Lapointe, a affirmé qu’il s’agissait d’une « bien belle journée ». « Vous savez, on est un peu quêteux à la Fondation, mais c’est ça notre rôle », a-t-il affirmé à la blague.

Améliorer la qualité de vie des patients 

Interrogé par EnBeauce.com, M. Lapointe a précisé que la Fondation était parvenue à recueillir plus d’un demi-million de dollars dans cinq dernières années. Un véritable succès. « Toutes les campagnes de financement sont essentielles, petites et grandes », a mentionné M. Lapointe, qui a travaillé 35 ans avec les gens aux prises avec une problématique de déficience physique. Orthophoniste de formation, M. Lapointe se consacre maintenant depuis 10 ans à la Fondation. 

L’attachée politique du député de Beauce-Sud,Mme, Sindy Breton, était présente à l’événement pour représenter Samuel Poulin. L’attaché politique du député de Beauce-Nord, Stéphane Brown, était aussi présent pour représenter Luc Provençal.

Les députés de Beauce saluent le travail effectué 

M. Brown a pris la parole au nom des députés de Beauce et a salué, en leurs noms, le travail fait par les propriétaires du Bec Fin et leurs collaborateurs. Il a souligné que les députés beaucerons siégeaient pour la première fois aujourd’hui avec le nouveau gouvernement de la CAQ, et c’est pourquoi ils étaient absents. « C’est un autre bel exemple de solidarité beauceronne », a affirmé Stéphane Brown. 

La Fondation du CRDP-CA a comme mission de recueillir des fonds pour contribuer à l’achat d’équipements médicaux favorisant l’amélioration de la qualité de vie des patients. Ses quatre points de service sont situés à Lévis, Montmagny, Thetford Mines et Beauceville. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.