Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mars 2018 - 04:00

Anthony Tanguay veut saisir sa dernière chance d’atteindre la LCF

Par Alex Drouin, Journaliste

Le 7 mars sera une journée importante pour Anthony Tanguay alors qu’il participera au camp d’évaluation régional de la Ligue canadienne de football (LCF).

Cette journée, qui se déroulera au Stade olympique, à Montréal, sera la dernière chance du Beauceron de se faire remarquer par une des équipes de la Ligue.

L’ancien des Condors n’a pas été sélectionné par un club de la Ligue lors de son année de repêchage l'an passé et maintenant que sa carrière universitaire est terminée, ce sera sa dernière opportunité de se faire voir.

« Je dois donner le maximum de moi-même », a-t-il dit avec conviction.

Or, il reconnaît qu’il est un brin nerveux, mais que son côté relaxe du quotidien l’aidera à gérer son stress.

Les quelque 50 joueurs présents tenteront d’impressionner les recruteurs, les directeurs généraux et les entraîneurs-chefs afin de recevoir une invitation pour le camp d’évaluation national du circuit, qui se déroulera du 23 au 25 mars à Winnipeg.

Let’s go

Lorsque sa cinquième et dernière saison avec le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke s’est terminée à l’automne 2017, Tanguay a mentionné qu’il hésitait à poursuivre sa carrière de football.

C’est après une longue conversation avec deux des entraîneurs de son équipe qu’il a décidé d’y aller à fond et de tenter d’atteindre la LCF.

« Je ne voulais pas avoir de regret alors je me suis entraîné très fort au cours des derniers mois afin d’être prêt à atteindre mon rêve de jouer dans la LCF », a mentionné celui qui a réalisé 38 plaqués solos lors de la dernière campagne. Cette statistique lui a permis de se placer au deuxième rang de la RSEQ.

Celui qui a joué à la position de secondeur, de demi défensif et de demi de coin en 2017 a également réussi 10 plaqués assistés, incluant 0,5 sac et 1,5 plaqué pour des pertes.

Comment devenir meilleur

Certes, déçu que sa carrière universitaire soit derrière lui, le joueur de 5 pieds 10 pouces et 180 livres est bien heureux de son cheminement de vie des dernières années.

Un cheminement de vie qu’il a appris afin d’être un athlète accompli.

« J’ai appris à prendre soin de mon corps, à développer mon autonomie et même à cuisiner. Je pourrais devenir cuisinier », a lancé avec humour l’universitaire en études multidisciplinaires.  

 

 

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.