Publicité
22 décembre 2018 - 12:00

Océane Veilleux : 1re au Championnat du monde de course entre barils

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Pour Océane Veilleux, 13 ans, les chevaux ne sont pas qu’une simple passion, ils définissent son mode de vie. C’est en toute humilité qu’elle a accepté de nous rencontrer dans l’écurie familiale en compagnie de ses parents et de son frère cadet pour nous parler de son plus récent accomplissement : sa première place au Championnat du monde de course entre barils. 

La jeune cavalière est tout juste de retour des États-Unis, où elle participait au Barrel futurities of America, du 2 au 8 décembre derniers. Dans la catégorie « jeune », Océane et sa jument, KN Barn special 1 ( Vénus pour les intimes) ont su tirer leur épingle du jeu en obtenant le titre de championnes avec un temps cumulé de 32,197 secondes. La course entre barils est une épreuve très technique qui consiste à contourner le plus vite possible trois barils disposés en forme de trèfle.

La plus jeune de sa catégorie

La jeune femme de Saint-Alfred était la plus jeune de sa catégorie, alors que les autres étaient âgés de 16 à 18 ans. Les cavaliers de son âge ne participent généralement pas aux futurités, explique-t-elle, parce que les chevaux, âgés de 4 ans, en sont à leur première année de compétition, ce qui rend leurs performances imprévisibles. « Quand tu entres dans le ring, tu ne sais pas comment ton cheval va réagir. », dit-elle. Il est donc capital de bien guider son cheval, ce qu’elle qualifie de défi. « Les chevaux de 4 ans sont comme des adolescents de 16 ans, ils ont le corps, mais pas l'expérience encore. », renchérit son père, Julien Veilleux, lui aussi un grand amateur de chevaux. 

Les chevaux : une affaire de famille

Chez les Veilleux, les chevaux sont une affaire de famille. À peine âgée de 8 ans, Océane Veilleux prenait déjà part à ses premières compétitions; ce sont ses parents qui l’ont initiée. Sa mère, Marie-Andrée, croit même que c’est un besoin pour sa fille : « Quand elle est de mauvaise humeur, je l’envoie monter à cheval. Ça la recentre. », dit-elle. 

Chaque semaine, Océane s’entraîne avec ses chevaux en moyenne 15 heures. Malgré cela, elle trouve le temps d’être une élève émérite au programme International de la Polyvalente Saint-François de Beauceville. Ses bonnes notes à l’école lui ont permis de s’absenter un mois au Texas pour qu’elle puisse s’entraîner préalablement au championnat. 

Savoir tisser un lien 

Océane ne doit pas seulement son succès aux nombreuses heures qu’elle consacre à l’entraînement, mais aussi au lien tout spécial qu’elle sait si bien tisser avec ses chevaux. La famille Veilleux est sans équivoque : ce qui permet de gagner de telles compétitions, se sont le respect et la confiance que la bête porte à son cavalier. Chaque cheval a un tempérament qui lui est propre, mais Océane semble pouvoir se lier d’amitié avec des personnalités diamétralement opposées, comme en témoignent ses deux chevaux, Sid et Vénus. Son secret? Sa patience et sa grande douceur, deux qualités qui sont flagrantes dès qu’elle est présence de chevaux. « Je n’aime pas traiter les chevaux comme des animaux. Je les traite comme des humains. », explique Océane.

Lorsqu’on s’intéresse aux futurités, tout est toujours à recommencer. On ne sait pas si le cheval choisi répondra bien à l’entraînement ou s’il saura rester en santé puisque les blessures sont fréquentes. Une chose est certaine, Océane n’en a pas fini avec la course entre barils. Elle rêve de gagner les National Finals Rodeo (NFR) à Las Vegas. Il y a fort à parier qu’Océane saura se tailler une place parmi les plus grands. 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.